Actualités

Publié le 28/04/2017 18:48

#USRGF38 #CFA Se simplifier la fin du championnat à Raon

Trois matchs… Et il en sera fini de cette saison en championnat de CFA et du CFA tout court, remplacé par le National 2. Leader avec 6 points d’écart sur son dauphin, Grenoble se déplace à Raon avec la ferme intention d’y faire un très bon résultat face à un promu, mal classé, qui est à la recherche du dernier petit point qui lui permettrait de se maintenir pour la saison prochaine.

La semaine dernière avait lieu un des derniers chocs de la saison et les joueurs grenoblois s’en sont plutôt bien sortis avec un seul but. Face aux Annéciens emmenés par Nassim Akrour, Grenoble n’a jamais semblé en réelle difficulté, bien au contraire, et a su plutôt construire un beau football et mettre la pression sur les Hauts Savoyards, contraints de partir de très bas. Si une seule action iséroise a été convertie en but, le score aurait pu être plus large sans qu’il n’y ait à redire, quelques imprécisions de nos joueurs  ou arrêts du gardien ont empêché les Grenoblois d’alourdir la marque. Néanmoins, face à une équipe venue pour jouer, ce qui est assez rare au Stade des Alpes, nos joueurs ont dû une nouvelle fois s’employer ferme lors de certaines phases du match pour ne pas se laisser submerger par les velléités adverses.

Samedi, donc ce sera l’antépénultième rencontre de la saison d’un championnat qui n’est pas encore terminé pour les deux adversaires du jour. Si Grenoble, comme Le Puy sont les deux seules équipes à pouvoir prétendre à une accession, les Raonnais se battent avec 3 autres clubs pour rester à ce niveau. Promus cette saison en CFA, après avoir fait l’aller-retour en CFA2, les joueurs de l’USR s’y sont battus avec leurs armes et connaissent un championnat en dents de scie, alternant victoires, nuls et défaites. Les Vosgiens ont vécu une première phase de championnat où ils ont eu du mal à jouer un rôle intéressant. Puis une seconde phase où les résultats sans être mirobolants leur permettaient de contrer des équipes de haut de tableau et de se maintenir en milieu de tableau. On se souvient d’ailleurs de la victoire 3-2 au match aller et du résultat obtenu dans le dernier quart d’heure pour le GF38. Raon était alors 9eme, Grenoble, 3eme.  Mais la saison est longue et depuis quelques semaines les protégés du coach Halil Toraman ont chuté au classement. Juste assez pour, passer d’une fin de saison tranquille à une période stressante, sur les derniers matchs. Et c’est Grenoble qui cherche l’accession en National 1 qui sera dans les Vosges ce samedi, autant dire que les joueurs vosgiens devront chercher l’exploit.

Grenoble est sur neuf victoires consécutives, une série record pour le club de la capitale des Alpes et sur 15 matchs sans défaites dont 2 nuls, et malgré tout cela, rien n’est encore fait et Le Puy est derrière, et n’attend qu’un faux pas grenoblois avant de se déplacer au Stade des Alpes. Même si à Mulhouse et contre Annecy, ce fut plus difficile, le groupe grenoblois est conscient que ce sera de plus en plus compliqué et ne s’attend pas à une partie de plaisir dans les Vosges. Néanmoins, être réaliste n’empêche pas d’être combattif et ce groupe est remonté à bloc. Une victoire à Raon serait un pas de plus vers l’objectif de fin de saison et ils vont s’y employer. Olivier Guegan doit se passer d’Éric Vandenabeele qui est suspendu pour accumulation de cartons jaunes. Cela entraînera donc une recomposition de la défense centrale mais le technicien grenoblois sait qu’il pourra compter sur les joueurs à qui il fera appel.  Et s’il y a un signe très révélateur de cette confiance, c’est qu’il reconduit le même groupe qui voit le retour de Florian David en remplacement de l’ex-Boulonnais et il devrait probablement opter  pour une composition offensive.

Samedi, même si le déplacement est long, on aura besoin de vous, fidèles supporters, alors regroupez-vous et venez nous soutenir au stade Paul Gasser où l’entrée sera gratuite. C’est tous ensemble qu’on va y arriver !   Et si les joueurs vellaves, opposés à Villefranche, faisaient un résultat moins bon que nos joueurs, ce serait tous ensemble que l’on pourrait lancer les premiers cris de victoires.  Si Grenoble est dans la meilleure position, on sait que tout peut arriver…   Donc faisons le mieux possible pour continuer à se faciliter la tâche et une victoire dans les Vosges permettrait de se simplifier une fin de championnat,  un nul suffirait ensuite.

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

lundi 19 septembre
Les photos après GF38 – SM CAEN (1-0)
Voir les photos