Actualités

Publié le 25/10/2018 10:25

Tirard : “Un peu d’émotion, forcement”

Corentin, tu as d’abord, jeudi dernier, fêté tes 23 ans dans l’anonymat, pourquoi ça (rires)?

“Je n’ai jamais trop aimé parler de moi donc même si quelques personnes au foot l’ont su, ça ne m’a pas dérangé que ça ne s’ébruite pas (rires). Dans le vestiaire, on m’a branché ensuite en me disant que je ne voulais pas payer les pizzas comme c’est le rituel mais je le ferai sans problème.”

Le lendemain, le vendredi, tu as la chance et le mérite d’entrer en jeu à la place de Malek Chergui (68e), qu’est-ce que tu ressens à ce moment-là?

“C’est déjà toujours un plaisir que d’être dans le groupe alors entrer en jeu a encore plus de saveur. C’était en plus dans un beau stade, avec de l’ambiance et beaucoup de supporters de chez nous présents. A la fin, il y a un peu d’émotion, forcément, quand on repense aux galères passées.”

Tu rentres en plus très rapidement…

“Oui il y a trois joueurs qui s’échauffent (le maximum réglementaire) mais je ne suis pas dedans avant d’être envoyé à l’échauffement en remplacement de Ju (Deletraz). Puis, trois minutes après, on me dit d’accélérer donc je comprends que je vais entrer. Quand j’arrive vers le banc, on marque donc j’attends un peu pour voir si le remplacement va quand même avoir lieu et finalement, c’est le cas. Les premières accélérations défensives ont été compliquées car je n’avais pas encore eu mon second souffle (rires). Ensuite, ça allait mieux.”

Dans un match disputé, vous parvenez à reprendre l’avantage puis conserver le score (1-2), c’est donc une première réussie pour toi…

“Oui car pour une première en pro, si Nancy avait égalisé ou gagné, ça n’aurait pas eu la même saveur. Heureusement, on s’est accroché pour conserver cet excellent résultat. Le football est un sport collectif et j’ai toujours pensé comme ça.”

Arrivé la saison dernière, tu as fait une saison blanche ou presque à cause de blessures, quelles sont tes attentes pour cette année?

“Avec le changement d’entraîneur, je voulais montrer le meilleur de moi-même et espérer de ne pas être blessé. Là, j’ai eu la chance de jouer dans une équipe qui tourne bien et on verra comment ça évolue. J’ai de toute façon l’habitude de faire des bilans après chaque semaine donc de me remettre en question et ça ne changera rien. Si je descends en réserve, il y a des objectifs à savoir faire monter l’équipe en R3 donc je donnerai tout également.”

Un autre jeune (sic) joueur, Selim Bengriba (ci-dessus en duel avec…Coco Tirard), 38 ans, a aussi fêté sa première, c’est un joli un clin d’œil…

“C’était énorme pour lui, surtout qu’il a démarré comme titulaire. Selim a tout vécu au club, a connu tous les niveaux donc c’est très beau qu’il puisse vivre ce moment. A 38 ans j’aimerais d’ailleurs pouvoir encore jouer au football comme lui. Je le félicite donc et espère qu’il fera une belle saison avec nous.”

Auréolés d’une belle 5e place, vous retrouvez votre public face à Troyes pour le premier match de “Gala” de la saison à domicile…

“On sait qu’à Grenoble, quand il y a des affiches, le département est derrière nous. Là, on est sur une belle série alors en plus de nos supporters qui, eux, sont toujours là à domicile comme à l’extérieur, on peut attirer encore plus de monde.  Troyes est un adversaire habitué à la Ligue 1 Conforama donc l’affiche est en plus belle. Le match se jouera, comme d’habitude, sur des détails et même si on n’ oublie pas qu’on est le promu de National et, eux, le relégué, on va tout faire pour gagner grâce à l’aide de notre public.”

 

 

 

 

Dernier match

Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

17/09/2022

1 - 0 MT : 0 - 0
SM Caen

SM Caen

Ligue 2 BKT 2022-2023

lundi 24 octobre
Les photos après GF38 – VAFC (1-0)
Voir les photos