Actualités

Publié le 20/12/2016 19:29

#PF43GF38 Et si on se faisait ce cadeau là ?

Pour les Grenoblois, les matchs de la phase aller se termineront ce mercredi au Puy avec ce match que les supporters attendent depuis un certain temps, face au leader incontesté de cette phase aller. La donne est simple ; une victoire replace Grenoble à un point, une défaite les pousse à sept. Avec l’état d’esprit affiché depuis plusieurs matchs, série en cours de quatre victoires toutes compétitions confondues, et au vu du football pratiqué face aux vosgiens de Raon, c’est clairement le premier choix qui est envisagé, histoire de recoller et de rester sur une série positive à la trêve !

Samedi, notamment lors de la première mi-temps, les joueurs Grenoblois ont montré toutes leurs qualités individuelles et collectives avec de l’envie, pratiquant un football qui va vite, qui va de l’avant, qui combine en première intention, un football qui a fait plaisir aux spectateurs qui avaient bravé le froid qui régnait sur la capitale iséroise. De l’abnégation, toujours, et un collectif solide on fait finalement la différence face à une équipe qui était venu pour ne pas perdre en déployant une tactique hyper-défensive et qui a été souvent dominée, même si plus à son aise en seconde mi-temps. L’essentiel est fait, les trois points permettent à Grenoble de franchir une marche sur le podium, désormais second, et de conserver l’écart de quatre unités sur le leader Le Puy qui s’est finalement imposé à Villefranche. Les Caladois restent dans le top 3 mais pointent désormais à deux points de Grenoble et six des Alti-ligériens.

Mercredi, ce sera le dernier match de l’année 2016 avant une trêve hivernale qui arrive à point nommé et qui permettra de souffler avant de reprendre l’année 2017 avec la coupe de France mais avec surtout en point de mire, le National. Cette dernière journée offrira deux matchs de gala ; celui qui opposera dauphin et leader chez ce dernier, ainsi que celui du troisième qui se déplace chez le quatrième (Chasselay) dans le derby du Beaujolais. Seules certitudes, les Ponots sont assurés de passer Noël premiers du groupe C et Grenoble est assuré d’être sur le podium.

Le football est loin d’être une science exacte. Lors du dernier match de la saison 2015-2016, la victoire grenobloise au Stade Massot, dans un match bien maitrisé (0-2, doublé de Mmadi) avait poussé les locaux en CFA2. Mais les affaires de Moulins les remettaient en selle dans ce championnat de CFA. Avec un recrutement, quantitativement faible, mais qualitativement très intéressant, ils sont repartis pied au plancher en cette nouvelle saison et ont marché sur l’eau avec d’entrée une série de cinq victoires puis trois victoires consécutives, avec un nul entre les deux, prenant 25 sur 27 points possibles. Novembre fut plus compliqué pour les troupes de Roland Vieira. Probablement par manque de compétitions officielles dû à leur sortie prématurée en Coupe plus un match exempt et donc avec seulement un match de championnat en 4 semaines, ils ont « calé » avec une série de 3 matchs nuls. Dans cette optique, le match de dimanche dernier à Montmartin se présentait pour eux comme un gros test, mais, même s’ils furent dominés par des Caladois peu réalistes, le but de Douline à la 45e a suffi à leur bonheur, montrant par-là que les velléités du Puy quant à l’accession à l’échelon supérieur étaient bien confirmées. Six points sur leurs quatre derniers matchs soit 50% de déchets, certes, mais le bilan ponot est remarquable, invaincus, avant de recevoir Grenoble, 9 victoires pour 4 matchs nuls.

Dès dimanche matin le groupe grenoblois a retrouvé le staff pour une séance d’entraînement, décrassage et soins pour les joueurs ayant participé à la rencontre la veille, séance normale pour les autres. La mini semaine ce sera déroulée avec une séance quotidienne ce lundi et mardi avant de partir tôt mercredi matin, destination la Haute Loire. Pour Grenoble, la donne est on ne peut plus simple : GAGNER ! Ce qui aurait le premier avantage de revenir à une unité de leurs adversaires du jour et relancer le championnat. Un autre avantage serait le message lancé à tous : Grenoble qui était à huit points il y a peu est revenu et va faire valoir son rôle de favori. Et le dernier, qui pourrait avoir son importance, on ne le sait que trop à Grenoble, est que ce match vaut quatre points virtuels. En effet le gain de la rencontre permettrait de prendre l’avantage au classement en cas d’égalité finale aux points. Mais nous n’en sommes pas encore là et il va falloir s’arracher pour parvenir à ses fins, car la motivation ponote de finir la phase aller invaincus sera forte également. Si Maanane, meilleur réalisateur du club avec 6 buts en championnat (et 6 en coupe) est en plein boum, 3 buts en 2 rencontres, Olivier Guegan sait que son attaque sera dégarnie, David est Belvito seront suspendus. Mais Grenoble compte encore des forces offensives pour animer le panneau des scores du stade Massot. Le groupe partira tôt mercredi matin, à 17, au cas où, groupe dans lequel Elogo et Guegan fils feront leur retour.

C’est pour cela, pour ce genre de rencontre, que l’on aime le football et qu’on aime à le partager avec tous nos supporters. C’est pour vivre ce genre de matchs, qui, même s’ils ne remettent rien en cause quant à l’issue finale, sont des moments où passion et adrénaline se mêlent pour une heure trente très intense à bord de l’ascenseur émotionnel !
Parfois au bout c’est la déception qui prend le pas, parfois c’est le bonheur de vivre un moment intensément joyeux et de voir toute la famille GF38 arborer de beaux sourires, staff, spectateurs, dirigeants, joueurs…

Et Noël se rapprochant, fête familiale par excellence, ce serait se faire un beau cadeau que de ramener trois petits points de plus, non ?

 

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos