Actualités

Publié le 24/08/2018 14:33

L’oeil d’Olivier Saragaglia (Berrichonne de Châteauroux)

Joueur puis formateur (ici avec Florian Thauvin) et entraîneur au GF38, Olivier Saragaglia est un des personnages les plus emblématiques quand on associe Grenoble et football. Aujourd’hui entraîneur-adjoint à la Berrichonne de Châteauroux, “Oliv” ou “Sara” s’est confié.

Olivier, ce retour sur les terres grenobloises s’annonce particulier…

“Evidemment! En signant ma première licence à 7 ans à Grenoble et en ayant joué ou entraîné pendant 34 ans dans ce club alors que j’ai 47 ans, ça représente une grande tranche de ma vie. Ca va donc être beaucoup d’émotions de retrouver le Stade des Alpes. Il y aura les visages familiers que j’ai toujours croisé, que je sois proche ou moins proche des gens, des personnes du staff et joueurs que je connais depuis des années et il y aura les supporters pour qui j’ai beaucoup de respect. Ils nous ont toujours soutenu quand j’étais là, même après le dépôt de bilan du club. Le seul point noir sera l’absence de mon ami Thierry Perdigon (speaker emblématique du GF38 décédé en avril dernier suite à un malaise cardiaque) car quand j’arrivais au stade, c’était la première personne que j’allais voir pour lui donner ma composition et fumer une clope avec lui. Il y aura donc de l’émotion…”

On imagine que vous aurez de nombreux supporters dans les tribune…

“Il y aura bien sûr ma famille, mes parents, mon frère, mes oncles, mes cousins et beaucoup d’amis aussi. Une trentaine de personnes plus tout ceux qui viennent d’habitude aux matchs…”

Quel regard avez-vous sur le début de saison des deux équipes? 

“Grenoble a réalisé, sur le plan comptable, un bon début de saison. C’est moi qui est en charge des montages vidéos des adversaires et j’ai vu que cette équipe est soudée, enthousiaste et qu’elle surfe sur la dynamique de la saison dernière finalement. De notre côté, notre début de saison laisse à désirer, on a été bon en déplacement (matchs nuls à Clermont puis Valenciennes) mais on est déçu des matchs à domicile contre Lorient (défaite 2-1 et match nul 1-1 contre le Red Star) où on aurait du prendre plus de points. Je ne m’inquiète pourtant pas puisque la saison dernière, on avait enchaîné quatre défaites de rang dont trois en Domino’s Ligue 2 pour finalement jouer le montée.”

Quelles seront les clés du match? 

“Ca devrait être un match âpre, comme ce championnat le veut où il faut déjà combattre et être efficace sur les coups de pied arrêtés. Ensuite, ce sont les individualités qui feront, ou pas, les différences.”

Crédit photos : Alain Thiriet

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos