Actualités

Publié le 12/03/2022 21:47

LES RÉACTIONS APRÈS GF38 – RODEZ (0-0)

Vincent Hognon (entraîneur du GF38) :

“On fait un match très compliqué offensivement, un très petit match. On savait que Rodez ne venait pas pour attaquer, ils ont joué leur jeu et on a pas su trouver la solution. La qualité technique et la volonté de prendre plus de risques nous ont cruellement manqués. En deuxième on a été mieux avec plus d’enthousiasme. Le match a failli se jouer sur deux coups de pieds arrêtés, un pour eux et un pour nous. Je suis déçu car je pense qu’on aurait pu faire mieux, mais il faut savoir se contenter d’un point dans un tel match. C’est difficile lorsqu’on doit faire sortir Jordan Tell, un peu blessé, à la mi-temps, même si Achille Anani a fait une bonne rentrée et qu’Akim Abdallah se blesse ensuite. Je suis lucide sur notre contenu, chaque match a sa vérité et je me doutais que le match serait différent de celui de Nancy. Aujourd’hui, c’est insuffisant et je ne pense pas qu’on méritait beaucoup mieux, même si on aurait pu essayer de davantage forcer la décision. Lorsqu’on joue avec le frein à main, ça devient difficile de créer des décalages. Le jeune Jekob Jeno et Florian Michel n’ont pas peur de garder le ballon, ce sont des choses positives. On a pris quatre points en deux matchs malgré deux contenus médiocres, il faut savoir s’en contenter, même si je sais qu’on peut et qu’on doit faire mieux.”


Loris Néry (défenseur du GF38) :

“Ce soir, c’est un peu mitigé. On prend quatre points sur les deux derniers matchs, c’est positif. Mais on a joué un bloc très bas, avec onze joueurs derrière, on sait qu’on est pas forcément à l’aise dans ce genre de situations. Tous les points compteront, et celui-là aussi. Si on en est là, c’est qu’on a des difficultés, on le sait. On prend moins de buts mais on en marque pas, il va falloir se créer plus de situations. Nos deux pistons nous ont apporté beaucoup de centres, on va devoir travailler plus pour trouver les décalages plus rapidement et se créer davantage d’occasions. C’est un contexte difficile, on a quelques jeunes joueurs, forcément ça trotte dans les têtes, peut-être qu’inconsciemment on se découvre un peu moins, mais ce ne sont pas des consignes du coach. Aujourd’hui, on sait que si on ne prend pas de point, les autres en prendront. On est au courant qu’on doit amener beaucoup plus de folie dans les matchs, on est trop prévisibles et c’est à nous d’amener les ingrédients nécessaires pour être plus dangereux offensivement tout en restant solides défensivement.”


Propos recueillis par Karel Weic

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos