Actualités

Publié le 28/04/2018 10:33

Grenoble s’en rapproche

Malgré une première période un peu en dedans, mais avec un but splendide de Jessy Benet, les Grenoblois, plus dans le rythme en seconde, s’imposent face aux futurs finalistes de la Coupe de France. Si ils sont désormais assurés de finir sur le podium et d’être, au pire, barragistes pour la montée, leurs adversaires du jour se retrouvent en zone de relégation.

Hormis Benet, le onze grenoblois aligné par Olivier Guegan avait un côté « années CFA » car, sur la feuille de match, seuls Jessy Benet et Malek Chergui, titulaires, ne faisait pas partie du groupe qui était monté en National la saison dernière. A l’entame, les deux équipes vont tour à tour tenter de prendre le jeu à leur compte mais les dix premières minutes ne donnent pas grand-chose. Le coup de tonnerre arrive à la 11e, lorsque Benet hérite d’une mauvaise relance vendéenne et s’avance en direction du but adverse. Personne le charge et il a tout le temps pour armer une frappe monumentale des 25 m que Pichot ne pourra aller chercher ! Quelle ouverture du score, quelle frappe ! (1-0, 11’)  Les Vendéens vont ensuite tenter de revenir au score en prenant l’ascendant dans le jeu. Bien servi par un David très remuant, Couturier verra sa frappe passer de peu à côté. Les Grenoblois restent fébriles et vont commettre beaucoup d’imprécisions, d’incompréhensions, dont une a failli leur coûter l’égalisation. Ils s’en remettent à Benet qui oblige Pichot à rester vigilant (21’) et qui voit sa tentative de lobe échouer (41’). Si le GF38 rentre aux vestiaires avec l’avantage au score, il a eu du mal à s’imposer sur le terrain.

Au retour des vestiaires, Grenoble montre un autre visage, et oblige les Vendéens à reculer mais ceux-ci restent dangereux sur des contres. Le duo Sotoca – Chergui va se montrer à son aise côté droit mais soit la finition n’est pas au rendez-vous, passe imprécise ou tirs non cadrés, soit le portier intervient. Grenoble reste à portée d’un retour des Rouges et Noirs, comme cette déviation de Mayembo qui aurait pu tromper Maubleu, où le retourné de David sur le corner qui a suivi (60’). Le jeu est plus rythmé en cette seconde période et la défense vendéenne est mise à rude épreuve mais tient le choc notamment sur cette frappe de Maanane, détournée sur la ligne (61’). Pichot devra intervenir plusieurs fois (73’, 79’) pour éviter le break grenoblois. Tout comme Maubleu, après un moment d’affolement dans sa défense, auteur d’un arrêt réflexe en fin de match, sur une reprise à bout portant qui partait en direction de sa lucarne. Finalement, en se battant comme de beaux diables sur les dernières minutes, les Grenoblois vont garder Les Herbiers à distance et s’imposent.

Cette 12e victoire combinée avec la défaite de Laval et de Rodez, permet d’assurer la 3eme place au joueurs grenoblois en fin de championnat et donc, s’ils loupent l’accession directe, d’être certains de jouer les barrages. Mais aux vues de la motivation et de l’envie qui régnait dans les vestiaires, il ne fait aucun doute qu’ils vont aller chercher cette montée directe !

 

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

lundi 19 septembre
Les photos après GF38 – SM CAEN (1-0)
Voir les photos