Actualités

Publié le 30/10/2016 23:14

#GF38SLN (3-0) Grenoble fait le job

Grenoble a longtemps soufflé le chaud et le froid dans cette rencontre mais finit par faire respecter la logique en s’imposant 3-0 face aux Alsaciens de Saint Louis Neuweg. Seuls seconds, mais toujours à huit points du leader, les Grenoblois ont bien terminé octobre avant d’attaquer un mois de Novembre qui sera d’une importance capitale pour aller chercher Le Puy.

Pour cette huitième rencontre de championnat (9eme journée) ; Olivier Guégan avait titularisé Florian David à la pointe de l’attaque pour la première fois en championnat.  Egalement première apparition pour Jérémy Sapina, lui aussi titulaire pour son premier match sous les couleurs bleues et blanches du GF38.  Mis à part l’ex Colmarois et Hugo Cianci qui reprenait sa place comme latéral droit, le 11 titulaire était le même que celui aligné en Coupe de France une semaine plutôt.

30026218734_96a4eee48a_h

C’est avec plaisir que nous retrouvions au Stade des Alpes Marius M’Baïam qui joue cette saison à Saint Louis Neuweg. Grenoble en 442, débutait la rencontre en allant de l’avant et la première mèche était allumée par Sotoca qui débordait son latéral et adressait un centre pour Belvito qui restait un peu court mais surtout hors-jeu.  Si le jeu penchait en début de rencontre pour les locaux, la fin du premier quart d’heure voit ensuite deux milieux de terrain qui veulent prendre l’ascendant. Belvito sera tout prêt d’ouvrir le score (17’) en se présentant seul face au gardien alsacien mais son tir enroulé à ras du sol frôle le montant extérieur des cages adverses. Dady lui sera sifflé hors-jeu 30 secondes plus tard alors qu’il y partait également, bien servi par Coulibaly.
Le jeu s’emballe et attaques et contres se succèdent. Le GF38 a repris la partie à son compte et pousse. Il sera payé rapidement en retour.  Sur un coup franc en faveur des Grenoblois, David met dans le paquet et les 2960 spectateurs voient alors un bras rouge s’élever et une main dévier le ballon… Mais vu que ce n’était pas le gardien, l’arbitre siffle un pénalty indiscutable que transforme Belvito (24’) pour son troisième but en championnat. Grenoble va continuer à pousser mais, quand la réussite fuit, c’est la maladresse qui empêche de faire le break, notamment sur les coups de pieds arrêtés dont la quasi-totalité sont gâchés lors de ces 45 premières minutes. Dommage car il y a de la volonté pour bien poser le jeu mais la première mi-temps s’achève avec le plus petit des avantages en faveur du GF38.

30569440511_36e5ab8e18_h

En sortant du terrain, on a vu le coach avoir la tête des mauvais jours et cela se confirmera dans les vestiaires ou il a mis les choses à plat et « a fait trembler les murs». La seconde mi-temps verra la sortie précoce de Belvito, blessé, remplacé à la 50’ par Maanane. Les rouges ont procédé à des changements qui vont poser énormément de problèmes aux grenoblois qui reculent. Le tournant du match est probablement ce tir qui est sorti sur la ligne par Cianci. Grenoble est passé tout près d’une égalisation qui aurait sans doute changé la physionomie du match. L’alerte a été chaude mais réveille les joueurs qui remettent la pression sur l’équipe alsacienne. Sotoca voit son tir passer à quelques centimètres du montant droit alsacien. Mais un défenseur rouge l’a touché et c’est donc un corner. La délivrance arrivera par Maanane sur ce coup de pied arrêté. L’ex Rémois hérite du ballon, contrôle, jongle et se retourne pour placer sa frappe à bout portant hors de portée de Aissi Keide. Les joueurs grenoblois ont fait le break mais les minutes suivantes seront totalement à l’avantage des visiteurs qui profitent du recul de leurs adversaires. Mais la maison bleue tient et reprend du poil de la bête à l’approche des dix dernières minutes de la rencontre. Coulibaly sort sur blessure et cède sa place pour Lafon.  Mais à vouloir réduire le score, les alsaciens ouvrent des espaces dont profitent par à-coup les joueurs isérois. Un accrochage sur Diakité dans la surface grenobloise met l’émoi sur le banc alsacien. Pour Mr Toulliou, il s’agit d’une simulation et le joueur déjà averti écope d’une second jaune synonyme de carton de rouge. Réduits à 10, les banlieusards mulhousiens auront un dernier corner en leur faveur. Mais ils ne seront plus que spectateurs en cette fin de rencontre, subissant la vague bleue,  avec Sotoca et Maanane notamment, qui met le feu dans l’arrière garde ludovicienne. On est dans les arrêts de jeu, et Sotoca, sur une dernière attaque, centre pour Dady Ngoy, esseulé, qui a tout le temps pour contrôler et ajuster son tir pour marquer le troisième but grenoblois et parachever un beau succès.30357718610_3aa0f8bf81_h

Grenoble s’impose donc sur ce score de 3-0, score qui aurait pu vraiment être plus lourd. Comme le déclarera le coach en conférence de presse, « on ne peut être que satisfait de gagner 3-0 en sachant qu’il y a autant d’axes d’amélioration ». Oui tout n’a pas été parfait, loin de là et la victoire ne doit pas masquer certains points négatifs. Il faudra travailler encore et encore pour aller chercher le Puy dans ce mois de Novembre qui sera d’une importance énorme dans cette « chasse au leader ». Seul gros point noir de la soirée, la sortie sur blessure des 3 joueurs remplacés. Sans se montrer trop pessimiste, le staff médical préférait attendre le début de la semaine pour se prononcer quant à la capacité des trois blessés d’avoir une préparation normale pour le prochain match, si leur blessure le permet.
La semaine prochaine, second match consécutif à domicile face à Yzeure. Alors que Le Puy sera en danger à Lyon,5eme, Grenoble ne doit pas louper l’occasion et prendre 3 points de plus, ce qui lui permettra de garder l’œil sur le leader. Un leader, qui sorti de la coupe et exempt pour la 11eme journée se déplacera ensuite à Jura Sud où s’imposer n’est jamais simple, surtout après deux semaines sans match officiel.

Tout est à faire !

La Feuille de Match

Stade des Alpes, 2690 spectateurs, Grenoble Foot 38 – FC Saint Louis Neuweg 3-0 (mt, 1-0)

Arbitrage de Mr William Toulliou assisté de Joaquim Lourenco et Orhan Mete

Cartons jaunes :

GF38 :  Dady Ngoy (6’)

FC SLN : Diakité (6’), Nouicer (26’), Bidouzo (37’), Diakité(83’)

Carton Rouge :

FC SLN : Diakité (83’)

Les équipes

FC SLN  : Aissi Kiede, Gissielbrecht, Diakité, Nouicer, Saidou, Kalenga, Anatole, Brom, Mbaiam, Asad, Bidouzo. Entr : Vincent Rychen

GF38 : Maubleu, Cianci, Keita, Sapina, Spano, Deletraz, Sotoca, Coulibaly (Lafon, 79’), Belvito(Maanane, 52’), David (Pinto Borges, 60’), Dady Entr : Olivier Guégan

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos