Actualités

Publié le 25/01/2019 12:40

GF38 – Gazelec d’Ajaccio : “Une victoire serait la bienvenue”

Pour le compte de la 22e journée de Domino’s Ligue 2, le GF38 (8e), accueille le Gazelec d’Ajaccio (14e) et ses deux victoires de rang en déplacement. Présentation de la rencontre avec Nicolas Belvito (en photo).

La neige est arrivée à Grenoble cette semaine, comment vous êtes-vous adaptés?

“Les entraînements ont été déplacés sur le synthétique mais comme on y est allé régulièrement ces dernières semaines, ça ne change pas grand chose. Bon pour être honnête, on ne s’habitue jamais à la neige et au froid même s’il faut faire avec.”

A titre personne, tu es de retour après une longue blessure (tendon rotulien), comment te sens-tu?

“En forme. J’ai beaucoup bossé avant les vacances de Noel pour être bien physiquement. Contre Strasbourg, je me suis senti pas mal, j’ai essayé de reprendre des repères et en tout cas, à la tête, ça fait énormément de bien. Maintenant, je me tiens prêt lorsqu’on aura besoin de moi.”

Sur le terrain, tu as un rôle qu’on peut définir d’ingrat, souvent dos au but et dans la bataille, comment le vis-tu? 

“C’est un rôle ingrat, oui, mais qui ne court pas les rues et qui est aujourd’hui recherché car il faut être dévoué. C’est un travail de l’ombre que n’apprécient d’ailleurs pas certains supporters car ce n’est pas beau à voir mais on s’aperçoit que ces profils permettent de libérer des espaces à d’autres joueurs. Ce rôle est le mien depuis des années et me permet d’offrir une autre corde à l’arc du coach.”

Tu arrives à y trouver ton compte tout de même?
“Ça se cultive au fil des années et ça ne me dérange pas du tout. J’ai assez de recul sur les choses pour me dire que je dois être dans un rôle comme celui-là même si on me demande aussi de la présence devant les buts car je suis un avant-centre et que forcément, j’ai besoin de marquer des buts. Mais tout en étant au service du collectif donc si ça ça permet à mon collègue de marquer, il n’y a pas problème.”

Le GF38 n’a pas encore gagné en 2019…

“On a une fin 2018 un peu compliqué et en 2019 il y a du mieux même s’il n’y a pas toujours eu la récompense. N’oublions pas la première partie de saison exceptionnelle, où on a surfé sur la dynamique mais restons lucide sur l’objectif du maintien qui est la priorité. Dans ce sens, une victoire serait la bienvenue contre le Gazelec.”

Le chemin du but a d’ailleurs été retrouvé à Niort (1-1, but de Florian Sotoca) samedi dernier, c’était important?

“Il n’y a pas beaucoup de but, mais on constate qu’il y a toujours autant d’occasions. Ça permet de ne pas s’alarmer, bien au contraire. Les buts marchent par spirales. Sur certains matchs, en début de saison notamment, on marquait des buts alors que ce n’était pas forcé qu’on puisse les mettre et là, c’est le contraire. Le mot d’ordre est donc de continuer dans ce sens-là à travailler au quotidien et de se procurer des occasions. Mais, dans le groupe et moi le premier, je ne vois aucun garçon être inquiet là-dessus.”

 

 

 

 

 

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos