Actualités

Publié le 18/08/2018 12:06

Cruelle fin de semaine…

Malmené en première période, le GF38 de Maxime Spano-Rahou (en photo), malgré un second acte mieux maîtrisé, a subi sa première défaite de la saison au Gazelec d’Ajaccio (2-0). Trois jours après une élimination au 1er tour de Coupe de la Ligue à Metz (2-1), la semaine ne se termine pas mieux qu’elle n’a commencé.

Dès les premières minutes, le match, sur un terrain indigne à la pratique du football, s’annonçait difficile. Davantage habitué, le GFCA entrait mieux dans la partie où chaque erreur de l’un pouvait offrir une bonne situation à l’autre. Et, après une première tentative de Pierazzi qui ne trouvait pas le cadre (8e), la seconde était la bonne lorsque ce-dernier adressait un centre parfait, juste au-dessus d’Harouna Abou-Demba, pour la reprise du plat du pied de Romain Armand (1-0, 21e). La réaction visiteuse se faisait timide puisque ni le coup-franc puissant de Youssouf M’Changama (22e), ni la tête d’un défenseur local à la lutte avec Jessy Benet (37e) n’attrapaient le cadre. Pas en reste, les insulaires pouvaient aussi faire le break sur des tentatives de N’Doye (36e et 40e) ou sur un retourné de Ba (42e) que Brice Maubleu captait finalement alors que la frappe de Blayac était trop enlevée (45+1e). La dernière occasion était pourtant pour Florian Sotoca qui armait lui aussi une demi-volée que Cassara, le portier du GFCA, repoussait en catastrophe (45+2e).

Tambours battants après le repos

Si les Alpins n’étaient pas malheureux de retrouver les vestiaires pour se réajuster, la pause était bénéfique. Avec une meilleure maîtrise, Grenoble, dans le camp de son adversaire, faisait tourner le bloc adverse jusqu’à ce coup-franc à la 55e minute qui était le tournant du match. A la baguette, Jessy Benet centrait et si le ballon était renvoyé, il revenait sur Youssouf M’Changama qui obligeait Maxime Cassara à la parade…qui provoquait un cafouillage où Pierazzi déviait le ballon de la main avant que Lakdar Boussaha ne le pousse au fond des filets…but refusé !  Penalty ? Faute ? Hors-jeu ? Entre les deux dernières options, c’est toujours confus et images à l’appui, la décision laisse toujours perplexe. La déception (et le long arrêt de jeu lié à une « blessure » de Cassara) coupait les jambes des hommes de Philippe Hinschberger…et redonnait confiance à ceux d’Albert Cartier. Les débats étaient plus équilibrés et Blayac (76e) côté « Gaz » ou Nicolas Belvito (81e) pour Grenoble se créaient des situations…avant le but du break de Gomis (2-0, 90+1e). La messe était prononcée et le stade Ange-Casanova pouvait exulter. Pour le GF38, cette longue semaine ne se termine pas comme espérée. Rendez-vous désormais vendredi prochain, au Stade des Alpes, pour affronter la Berrichonne de Châteauroux.

 

La feuille de match :

A Ajaccio (stade Ange-Casanova), GFCA – GF38 : 2-0 (mi-temps : 1-0)

Arbitre : M.Delpech

Buts : Armand (21e) et Gomis (90+1e)

Avertissements : Pierazzi (23e) et Palmieri (55e) au GFCA,  Mchangama (43e) au GF38

GF38 : Maubleu – Abou-Demba, Spano, Vandenabeele, Mombis – Sanusi, Benet, M’Changama (Elogo 71e) – Sotoca, Boussaha (Belvito 74e), El-Jadeyaoui (Jigauri 64e)

GFCA : Cassara – Campanini, Guidi, Ba, Palmieri (Camara 86e) – Roye, Pierazzi, N’Doye – Armand, Blayac, Jobello (Gomis 80e)

 

Crédit photo : Gazelec d’Ajaccio

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

lundi 19 septembre
Les photos après GF38 – SM CAEN (1-0)
Voir les photos