Actualités

Publié le 20/11/2016 12:58

#ASFGF38 (1-0) Grenoble se fait recaler

Grenoble se devait de ramener des points de son déplacement dans le Forez.  En jouant en supériorité numérique pendant 75 minutes, les Grenoblois ont dominé sans partage la rencontre mais ont buté sur un bloc recroquevillé dans ses 25 mètres et un gardien en état de grâce, sans jamais pouvoir trouver la faille malgré le nombre incroyable de 17 occasions franches…

En l’absence de Cianci, Deletraz et Coulibaly, et le retour de Belvito et Elogo, le coach Olivier Guégan avait remanié son onze. Il lançait dans le bain de la CFA, le jeune Dieng, première titularisation en championnat et Vandenabeele héritait du brassard.  Dady Ngoy était repositionné aux cotés de Pinto Borges, derrière Elogo, Ghérardi, Sotoca et Belvito.

Les Ligériens prenaient le jeu à leur compte dès le coup d’envoi et dominaient ce début de rencontre. Mais très vite, Grenoble allait planter ses premières banderilles, Sotoca obligeant Markut à un premier arrêt. Le match était parti sur de très bonne bases, le ballon passant d’un côté comme de l’autre. Sur un centre, Maubleu est un peu court et ne peut détourner le danger, l’ex Grenoblois Romain Spano, hérite du ballon et frappe, Maubleu est encore  sur la trajectoire mais la main n’est pas assez ferme et ne peut qu’accompagner la frappe (1-0, 10’) . Grenoble va marquer le pas quelques minutes mais se remet très vite dans le sens de la marche et prend le jeu à son compte. On a atteint les 20 minutes de jeu lorsque Valente, trop court, s’essuie les crampons sur la cheville de Dieng. Un premier carton jaune sera suivi d’un rouge, Mr Zolota revenant sur sa décision, prenant alors en compte la gravité de l’acte et ordonne au joueur de rentrer aux vestiaires. Dieng restera de nombreuses minutes à se faire soigner mais pourra reprendre sa place. Réduit à 10, les Ligériens reculent.  Une combinaison Ghérardi Keita sur coup franc permet à Spano de smacher une tête que Markut va chercher, peut être derrière sa ligne. S’ensuivront plusieurs actions dangereuses qui trouveront le portier local sur la trajectoire, empêchant les bleus de revenir au score en cette première mi-temps.
Au retour des vestiaires, Grenoble continue de faire cavalier seul dans cette rencontre, ne laissant que peu de ballons aux Foréziens, qui se sont eux repositionnés en 432 ce qui leur permet de sortir plus efficacement en contre, sans toutefois porter le danger, si ce n’est sur une frappe de 18 mètres obligeant Maubleu à une belle claquette , ou sur une tentative de talonnade de Spano qui n’inquiète pas Maubleu. Grenoble continue son travail de sape et les 1200 spectateurs se demandent comment les tentatives à bout portant, de Sotoca, Belvito et consorts n’ont pas trouvé le fond des filets. Mais Andrézieux, porté par son gardien, va tenir jusqu’au bout d’une seconde mi-temps quasi en sens unique, en étant réduit à 10, et emporter sa première victoire à domicile laissant Grenoble sur le carreau.

Il y a des défaites qui font mal.  Certes rien n’est aujourd’hui joué quant à l’avenir grenoblois mais cette défaite-ci, avec une domination de quasi tout le match des joueurs isérois, est d’autant plus dure que l’intention, l’envie et le jeu  étaient présents. Mais cela reste une très mauvaise opération ce samedi soir pour les bleu et blanc.  D’une, ce qui était l’objectif de la soirée, réduire l’écart avec le Puy est un échec, le GF38 restant à 8 unités des ponots, mais Chasselay vainqueur de l’OL et Villefranche qui est aller s’imposer à Mulhouse repassent devant.
Terrible 11eme journée

La feuille de match

A Andrézieux-Bouthéon, (Envol Stadium)  ADF – GF38 1-0, mt 1-0, environ 1200 spectateurs

Arbitre : Mr Zolota assisté de MM. Mitai et Philibert

Avertissements : Valente 18′ pour l’ASF. Belvito 83′ et Sotoca 86′ pour le GF38
Expulsion : Valente 20′ pour l’ASF.
But : Spano 10′ pour l’ASF.
ASF Andrézieux-Bouthéon : Markut, Ferradj, Champsaur, Bazin (cap), Chevalier, Chapuis, Spano (Mangara, 66′), Robert (Bacar, 79′), Valente, Even, Desmartin (Barge, 58′).
Entraîneur : Stéphane Basson.
GF38 : Maubleu, Dieng, Keita (Ahouré, 84′), Vandenabeele (cap), Spano, Pinto Borges, Sotoca, Dady Ngoy, Belvito, Gherardi, Elogo (David ,51′).
Entraîneur : Olivier Guegan.

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos