Actualités

Publié le 23/10/2016 10:56

#AFCGF38 (1-2) Grenoble passe au septième tour

A Chambéry,  Grenoble s’est qualifié pour le septième tour de la Coupe de France  face aux savoyards d’Aix Les Bains, pensionnaires de DH. La maîtrise et l’expérience  ont prévalu dans ce match où sans jamais avoir été mis en danger, les Isérois n’ont pas su se mettre totalement à l’abri.  Mais la victoire est là! 

Sous un soleil radieux, le GF38 renouait avec dame Coupe et retrouvait, pour ce tour, ce terrain de Chambéry qui l’avait accueilli la saison dernière, l’occasion d’une victoire contre Auxerre. Après une première victoire à domicile, une seconde   à Annecy en prolongations au tour précédent, nos joueurs avaient l’occasion d’aller chercher le droit de recevoir une L2 au prochain tour. Ils ont rempli leur mission avec maîtrise et expérience.

La suspension de Cianci donnait l’occasion à Olivier Guégan de titulariser pour la première fois de la saison le jeune Nathanaël Dieng au poste de latéral droit, le reste de l’équipe étant classique.  Avec Ghérardi et Maanane sur le banc, le GF38 évoluait en 442 , Sotoca à droite, Dady Ngoy à gauche donnant un apport offensif à Belvito et David, à la pointe de l’attaque.

_dsc9432

Première titularisation pour Nathanaël Dieng

C’est dans une ambiance festive, devant environ 600 personnes que Belvito donnait le coup d’envoi. Dès les premières secondes, Grenoble monopolisait le ballon et s’appliquait à construire et jouer en passes. Le jeu se déroule totalement dans le camp adverse, tant il est vrai que les pensionnaires d’Honneur Ligue, trop attentistes, reculent et laissent jouer les Grenoblois et tentent de sortir  en contres.  Le jeu passe beaucoup par le côté droit en ce début de match et la paire Dieng-Sotoca se met en évidence. Les Aixois tentent timidement de sortir et s’ils obtiennent un corner à la 9’, ils n’arrivent pas à construire et la maîtrise reste  iséroise. Dady, qui sera finalement sifflé hors-jeu sur cette action, donne du travail à Santos en se présentant seul face au portier aixois qui dégage comme il peut.  Ce n’est que partie remise, Grenoble continue son travail de sape et pressurise la défense locale qui commence à craquer. Bien servi par son capitaine Delétraz, Belvito se défait du marquage et croise son tir qui ne laisse aucune chance au gardien (20’). Fort de cette ouverture du score, Grenoble pousse encore et toujours, ne laissant que des miettes à ses adversaires. Il ne faudra attendre que quelques minutes pour voir encore Delétraz à la manœuvre, qui après une action où la défense est surpassée, récupère un ballon à 20 mètres et frappe dans les cages. Au départ du tir, Santos semble battu, il le sera d’autant plus qu’un défenseur central, sur la trajectoire veut éloigner le danger mais pousse le ballon dans ces propres cages, prenant le portier savoyard à contre-pied (27’). Grenoble à fait le break mais est encore à l’œuvre. Sotoca et David vont, l’un échouer sur le portier, l’autre voir son tir frôler la lucarne. Le 3-0 n’était pas loin. Sur une de leurs seules incursions sur la moitié de terrain grenobloise, les rouges obtiennent un coup franc sur lequel Maubleu interviendra de belle manière mais, après un contact avec Sotoca, un joueur aixois est à terre, dans la surface. Pénalty sifflé par Mr Allard et transformé par Sorace (34’).  Dommage car le coup franc n’était pas dangereux mais Aix est revenu au score. Grenoble qui gère le match, va laisser plus de ballons à son adversaire qui n’arrive toutefois pas à créer de danger. C’est encore Santos, auteur d’une première mi-temps remarquable, qui sauvera les siens à la 44’ en détournant une frappe de David, dernière action avant le retour aux vestiaires.

Vandenabeele, comme l'ensemble de ses coéquipiers, a fait valoir l'expérience pour passer ce tour.

Vandenabeele, comme l’ensemble de ses coéquipiers, a fait valoir l’expérience pour passer ce tour.

Les pensionnaires d’Aix FC croient véritablement en leur retour et vont prendre plus le jeu à leur compte dès leur retour sur le terrain, mais n’arrivent pas à porter le danger dans le camp grenoblois qui contrôle ce match désormais.  C’est Coulibaly qui s’offre la première action dangereuse de cette seconde mi-temps mais son tir hors-cadre n’inquiète pas Santos.  C’est Sotoca ensuite qui rentre dans la défense et tente d’enrouler sa frappe du gauche mais là encore, aucun danger pour les rouges. Delétraz place ensuite une frappe surpuissante qui malheureusement trouvera le petit filet extérieur, au grand dam des 200 supporters grenoblois qui avaient vu le ballon au fond…  Les minutes déroulent et les coéquipiers de Coulibaly gèrent. Mais parfois trop et commettent quelques mauvaises passes. Sur l’une d’elles le public voit filer un rouge au duel avec Maubleu mais c’est sans compter sur Spano, revenu du Diable-vauvert qui dégage le ballon. Aix joue plus haut, se montre plus offensif, mais la maitrise de la partie est grenobloise. Mais trop d’imprécisions, d’incompréhensions parfois, font que les nombreuses actions iséroises restent sans suite, donnant un peu plus de suspens à cette rencontre. Maubleu passe lui une deuxième partie de match très tranquille. La dernière action sera à mettre au profit de Lafon qui va tenter un lobe ingénieux du gardien mais qui sera sauvé sur la ligne par un défenseur. Ghérardi qui hérite du ballon et Maanane ne pourront en profiter.

Le capitaine Delétraz métronome de cette équipe.

Le capitaine Delétraz métronome de cette équipe.

Vandenabeele, comme l'ensemble de ses coéquipiers, a fait valoir l'expérience pour passer ce tour.

Vandenabeele, comme l’ensemble de ses coéquipiers, a fait valoir l’expérience pour passer ce tour.

Grenoble se qualifie pour le tour suivant face à une équipe d’Aix Les Bains qui a joué sa chance à fond. Mais l’expérience et la maitrise du groupe d’Olivier Guégan les a empêchés de croire à un renversement de situation, tant il est vrai qu’ils n’ont pu développer aucune action dangereuse. Ils ont joué leur chance crânement, avec leurs moyens, mais les savoyards sortent de la Coupe de France. On leur souhaite une excellente continuation dans leur saison de DH.

On a pu retrouver dans ce stade, l’ambiance festive de cette Coupe de France avec un public familial soutenant les siens, le petit poucet, face à un « ogre ». C’est cela aussi les premiers tours !  Il faudra désormais attendre Jeudi 27 pour connaitre notre adversaire qui sera une équipe du quart sud-est de la France, peut-être une équipe parmi celles de Domino’s Ligue 2 qui font leur entrée à ce stade de la compétition.

La feuille de match

Stade Municipal de Chambéry, Aix FC – Grenoble Foot 38  1-2 (mt 1-2). 600 spectateurs environ

Arbitre : M Pignard, assisté de MM Allard et Arous.

Buts :

AFC : Sorace (34′ sp)

GF38 : Belvito (20′), CSC (27′)

Avertissements :

AFC : Mbango (67′)’

GF38 : Sotoca (33′), Gherardi (82′)

Compositions : 

AFC : Santos, Decote, Perney, Lason, Gendron, Mbango (c), Lereboulet (Ciglie, 55′), Pedrosa (82′), Miguet, (Karboua, 80′), Kaloga Sorace, Farès

Entraîneur : Patrick Palumbo.

GF38 : Maubleu, Dieng, Keita, Vandenabeele, Spano Rahou,  Deletraz (c), Sotoca (Gherardi, 60′), Coulibaly,Belvito (Lafon, 80′), David (Maanane, 74′), Dady Ngoy

Entraîneur : Olivier Guégan.

Dernier match

Paris FC

Paris FC

14/05/2022

2 - 0 MT : 0 - 0
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

Ligue 2 BKT 2021-2022
Stade Charléty

jeudi 23 juin
LA REPRISE EN PHOTOS
Voir les photos