Avec la victoire à Consolat, Grenoble revient dans la partie

 

Menés à la pause après un pénalty transformé par Gigliotti, Grenoble aura une première occasion de revenir sur un pénalty qui est arrêté par le portier marseillais, mais Belvito  trouve la faille dans la minute qui suit, suivi par Sotoca. Les Grenoblois tiennent le core et peuvent rentrer avec une victoire qui fait du bien au classement et au moral des troupes.

La première mi-temps sera à l’avantage de Marseille Consolat qui est plus pressant sur la défense grenobloise. Pinto Borges, capitaine d’un soir et ses coéquipiers, ont de belles phases de jeu à leur actif mais ne trouvent pas la faille, Ben Boina, au contraire de Camara n’ayant que peu à intervenir. A La 38e, un contre de Consolat voit Gigliotti partir seul. Camara sort mais fait faute sur le numéro 14. Penalty que l’ancien monégasque transforme lui-même. Grenoble tentera bien de revenir dans les dernières minutes de la 1er période mais c’est sur ce score que Mr Lepaysant ordonne aux joueurs de retourner aux vestiaires.

A l’entame de la seconde, Consolat semble mieux rentrer dans le match mais les Grenoblois vont très vite mettre beaucoup de pression et d’envie, acculant les verts et jaunes dans leurs derniers retranchements. Sur un centre venu de la gauche, Belvito et son défenseur sont au contact. Le numéro 9 tombe et l’arbitre siffle pénalty… C’est Benet qui s’en charge mais pour la troisième fois cette saison, le penalty n’est pas transformé, Ben Boina étant à la parade. Sur le corner qui suit, joué rapidement, Mayembo dévie dans les cages et Belvito peut pousser le ballon dans les buts pour l’égalisation. Cela donne un coup de boost aux rouges qui poussent et à l’heure de jeun Bengriba récupère un ballon et sert Belvito, en position d’ailier droit. Le 9 grenoblois centre au second poteau pour Sotoca, esseulé qui pousse au fond. A la suite ce cela, des heurts et jets de pétards et lacrymogènes dans les tribunes obligeront le corps arbitral à arrêter le match pendant 10 minutes. A la reprise, les deux équipes n’y sont plus. Consola, pousse désordonnément et ne trompe pas des Grenoblois qui attendent et profite de contres.

Le score en restera là et les joueurs grenoblois qui sont restés muets pendant exactement 450 minutes de jeu, et qui n’avaient pas gagné de rencontres sur ce mois de septembre peuvent souffler avec ces 3 points qui les replacent dans le bon wagon.

Feuille de match

A Marseille, Stade de la Martine, GS Consolat s’incline devant Grenoble Foot 38, 1-2 (mt 1-0)

Arbitrage de Mr Lepaysant assisté de MM Auger et Rozand

Buts :  Gigliotti, sp (38’) pour Consolat, Belvito (53’) et Sotoca (60’) pour Grenoble

Avertissements :     Benet (32’), Camara (37’), Dady Ngoy (90+6’) pour Grenoble

Pour Consolat : Ben Boina, M’dahoma, Barrillon (c), Soilihi, Pommier, Mramboini, Diongue (Diawara 55’), Sacko (Benbachir 85’), Sergio, Niangbo, Gigliotti (Tamboura 55’)

Pour Grenoble : Camara, Abou Demba (Elogo 73’), Mayembo, Bengriba, Guegan, Pinto Borges (cap) Coulibaly, Benet (Dieng 90’) , Sotoca, Belvito, Dady Ngoy

CD - 9 octobre 2017.