U15F Nos féminines s’inclinent en finale de la Coupe Isère

Les féminines U15 à 8 du GF38 reviennent bredouilles du Sud Grésivaudan d’où elles n’ont pas réussi à ramener la Coupe départementale U15. Elles s’inclinent 0-2 face au CS Nivolas dont les joueuses auront fait preuve de plus de réalisme.

C’est à Saint Marcellin ce samedi que les finales jeunes des Coupe Isère se déroulaient. En l’absence de Laura Meynier qui avait conduit son groupe U15 en finale, c’est Julie Baccavin qui accompagnait nos féminines. La première mi-temps est à peine démarrée que le GF38 se porte à l’avant et va donner des frissons aux supporters nivolaisiens en investissant la zone défensive adverse. Plusieurs tirs cadrés voient soit la gardienne, soit une jambe, détourner le ballon.  Grenoble domine et oblige les Nord Iséroises à jouer en contre, sans qu’elles puissent se montrer dangereuses. Grenoble est dans son match et met la pression. Arrive la pause fraicheur et là tout va changer. Nivolas revient sur la pelouse du Stade Soranzo avec de belles intentions et domine cette seconde partie de la mi-temps. Une première frappe non cadrée sonne l’alerte mais Grenoble continue de subir. Sur un coup franc remarquablement exécuté, une rouge met une tête qui s’écrase sur le poteau. Grenoble tente de se dégager mais la pression adverse est trop forte et Nivolas récupèrera le ballon et ouvre la marque. 2 frappes cadrées, un poteau, un but. Grenoble va tenter de revenir mais sans succès malgré quelques belles actions et frappes, qui, cadrées auraient sans aucun doute trouvé le fond des filets, la gardienne étant battue.

A la mi-temps, on se dit que tout est possible mais ce sont les rouges qui vont continuer de dominer la rencontre, acculant les Grenobloises devant leur but. Le premier corner de cette seconde mi-temps fera mouche et Nivolas fait le break. Le reste de la rencontre voit les filles du GF38 tout tenter, au sol, en l’air, au centre, sur les côtés mais rien n’y fait. La défense nivolaisienne veille et quand elle ne lance pas des contres dangereux, oblige nos féminines à frapper de loin, trop loin. Par plusieurs fois, le CSN, en contre, aura l’occasion de tuer le match mais restera néanmoins sous la pression grenobloise. Le réalisme fuit le GF38, comme sur cette grosse frappe repoussée par la gardienne mais la reprise s’écrase sur le poteau…  La fin de la rencontre est crispante pour les nombreux supporters bleus et blancs mais malgré leur soutien, ce sont les Nivolaisiennes qui repartent avec la Coupe au grand dam de nos joueuses, très déçues en fin de rencontre.

CD - 24 juin 2017.