Retour en championnat : A l’assaut du leader Rodez

Publié le 11/01/2018 20:15
Mis à jour le 17/01/2018 16:26

L’année 2018 débute sur les chapeaux de roues  pour le GF38 ! A peine le temps de se remettre des émotions […]

L’année 2018 débute sur les chapeaux de roues  pour le GF38 ! A peine le temps de se remettre des émotions suite à la belle qualification pour les 16eme de finale face à Ajaccio, que le championnat redémarre ce vendredi. Et ça commence fort avec un déplacement chez le leader Rodez.

Le trêve des confiseurs est terminée, le championnat National reprend ses droits et les classements établis lors de la dernière journée de la phase aller devraient être soumis à de sérieux remous tout au long de la phase retour. C’est le souhait des équipes mal classées ou à l’affut derrière le trio de tête, ce n’est peut-être pas  le cas pour les équipes sur le podium qui se contenteraient d’un statu-quo.  Dans le top 5, deux chocs dès cette 18eme journée, ce qui pourraient déjà changer un peu les choses.  Les Audoniens du Red Star, actuellement dauphins du championnat recevront samedi les Choletais qui sont eux à la quatrième place. Mais le choc de ce vendredi sera la rencontre entre Rodez et Grenoble, premier contre troisième, 3 points d’écart entre les deux écuries.

Promus en National, Rodez caracole en tête du classement de ce championnat depuis son entame et son bilan fin 2017 était excellent avec 9 victoires   pour 4 nuls et seulement deux défaites.  La semaine dernière, lors du match en retard contre Marseille Consolat, ils se sont fait surprendre, à domicile, au fin fond des arrêts de jeu et ont concédé une troisième défaite, leur seconde de la saison à la maison. Défaite qui aura fait les affaires de leurs poursuivants, Rodez ne prend pas plus d’avance, et Grenoble qui reste pour le coup à trois petits points, pourrait revenir à hauteur en s’imposant dans l’Aveyron ce vendredi.

Gagner à l’extérieur, c’est bien le paradoxe des Grenoblois, heureux loin de leurs bases où ils ont acquis 17 points avec 5 victoires mais plus hésitants à la maison avec deux victoires pour 5 matchs nuls  pour un total de 11 points!  Mais quelle que soit la tendance, demain soir il faut ramener quelque chose de positif de ce déplacement. Une victoire, serait bien sûr un acte fort, relançant la bataille, un match nul permettrait de jouer placé, une défaite, même si elle ne remettrait rien en cause pour le dénouement final du mois de mai, serait  un coup d’arrêt malgré tout, les Grenoblois étant sur une belle série de 14 matchs sans défaite.

A la trêve, Florian David s’en est allé chercher du temps de jeu aux Herbiers et Alharbi El Jadeyaoui et Lakdar Boussaha, deux recrues de poids, sont venues enrichir l’effectif offensif du GF38. Si le second  devra patienter jusqu’à la semaine prochaine pour porter le maillot bleu et blanc,  l’ancien Lensois pourra être aligné contre Rodez, ayant obtenu sa qualification par les instances fédérales.  Avec le retour de suspension de Florian Sotoca, la sortie de l’infirmerie de Raphaël Gherardi, la flamboyance du trio Benet-Elogo-Dady Ngoy, Grenoble est bien armé  offensivement, même si Chergui et Maanane, sont blessés. Défensivement, forfait de dernière minute, Maxime Spano ne sera pas du voyage mais la meilleure défense du championnat aura des armes pour contrer les Ras, Ramon et autres Ruthéniens qui vont vouloir effacer la contre-performance de samedi dernier face à leur public  du stade Paul Lignon.

C’est reparti pour ce championnat qui s’annonce tout aussi passionnant qu’indécis et Grenoble aura son mot à dire dans cette seconde moitié avec peut-être, au bout, ce qui serait une belle histoire, une nouvelle promotion.  Mais pour cela, il faudra travailler, travailler, se battre à tous les instants, faire preuve d’humilité comme de hargne…

Ceci peut vous intéresser