Une première à domicile mi-figue mi-raisin

Que ce fût compliqué ! Mené pendant 30mn, Grenoble a trouvé les ressources nécessaires pour revenir au score grâce à un penalty transformé par Belvito dans les dernières minutes de la rencontre. Un point de plus qui permet au GF38 d’accrocher un 20eme match de rang invaincu en championnat et de rester sur le podium du National !

C’est un stade à l’unisson qui a rendu hommage  par une minute d’applaudissement à Philippe et Lionel, deux membres des Red Kaos disparu dernièrement avant que Mr Paradis ne siffle le début de la rencontre. Les premières minutes partent sur un rythme endiablé. Une première reprise à bout portant de Sotoca est détournée par le portier Ruthénois (1’) puis ce sont les visiteurs qui vont camper dans le camp grenoblois. Contres sur contres, chacune des deux équipes donne du fil à retordre à son adversaire ce qui donne un début de match rapide. Petit à petit la physionomie du match change, Rodez joue plus bas et laisse le ballon aux Grenoblois. Pour sa première au Stade des Alpes, Peuget se montre à son avantage et son premier centre pour Maanane, trop court (19’), ou ce ballon piqué pour le même Maanane détourné en corner aurait pu faire mouche. Mais Grenoble se méfie de la rapidité des contres ruthénois qui posent beaucoup de problèmes comme cette action où Mellot, au départ du contre se retrouve un peu court ensuite face à Maubleu. La mi-temps arrive sans qu’aucun but ne soit marqué ce qui  résume bien ces 45 premières minutes.

Changement tactique opéré par Olivier Guegan au retour des vestiaires pour des Grenoblois qui délaissent le schéma tactique à 4 défenseurs pour un 352 ce qui va poser énormément de problèmes à Rodez qui subit. Mais c’est contre le cours du jeu que Chougrani, gagne son duel face à Demba et voit son centre détourné par Ras, hors de portée de Maubleu (52’). Un peu sonnés par cette ouverture du score les Grenoblois mettront quelques minutes à réagir mais vont désormais porter attaques sur attaques. L’horloge avance et les coéquipiers de Demba butent sur une défense bien en place. C’est ce dernier qui permettra cependant au GF38 d’égaliser. Alors qu’il a pris l’avantage sur son vis-à-vis, dans la surface, il est bousculé par Bardy. Mr Paradis n’hésite pas, penalty, que transforme Belvito, tout en puissance (82’) !  Grenoble pousse dans ces dernières minutes mais les tentatives locales pour reprendre l’avantage seront vaines, les rouges tiennent bon jusqu’au coup de sifflet final.

Après une première victoire, le GF38, doit se contenter d’un match nul pour sa première à domicile n’ayant jamais pu trouver la faille dans la défense adverse. Malgré tout, Grenoble reste sur le podium. Vendredi prochain, Grenoble se déplace à Boulogne face à une équipe habituée au National et qui a des prétentions dans ce championnat. Un vrai premier gros test pour la bande à Delétraz.

La feuille de match

Au Stade des Alpes, 2585 spectateurs, Grenoble Foot 38 – Rodez, 1-1 (mt 0-0)

Arbitre:  Mr Paradis assisté de MM Finjean et Thinard

Buts : Belvito, sp (82′) pour Grenoble Ras (52′) pour Rodez

Carton jaunes :  Peuget (11′), Vandenabeele (90′) pour Grenoble,  Ouammou(3′), Boissier (58′) pour Rodez

GF38 : Maubleu, Vandenabeele, Bengriba, Pinto Borges (Coulibaly, 74′), Sotoca, Abou Demba, Dady Ngoy (Belvito, 65′), Peuget, Maanane, Mayembo, Deletraz (c) (David, 58′). Entraîneur : Olivier Guégan.

Rodez AF : Basilio – Bardy (c), Daillet, Ruffaut, Bonnet (Coupin, 74′), Poujol, Chougrani, Boissier, Ras (Diemé, 87′), Ouammou, Mellot. Entraîneur : Laurent Peyrelade.

CD - 17 août 2017.