Actualité

Publié le 02/06/2012 04:38

La montée en six étapes

Alors que le Grenoble Foot 38 va clôturer son championnat avec la réception de Corte (18 heures), Olivier Saragaglia, l’entraîneur   … Lire la suite

Alors que le Grenoble Foot 38 va clôturer son championnat avec la réception de Corte (18 heures), Olivier Saragaglia, l’entraîneur isérois, revient sur les six dates-clés d’une saison ponctuée par la montée en CFA.

 

8 août 2011 – Reprise de l’entraînement du Grenoble Foot 38


A peine plus d’un mois après le dépôt de bilan et la mise en liquidation judiciaire de la SASP, c’est un nouveau départ qui se profile pour le Grenoble Foot 38 désormais régit par l’association. A douze jours de la reprise du championnat de CFA 2, le chantier s’annonce immense pour le GF 38 qui reprend le chemin de l’entraînement avec une quarantaine de joueurs, dont la plupart sont venus effectuer un essai et ne s’éterniseront pas au pied des Alpes. Pas facile alors d’y voir très clair quant aux futurs contours d’une possible équipe amène à entamer la rédemption sportive du club isérois. « Je n’ai pas pris peur car même si ce jour-là, il y avait une quarantaine de joueurs, parmi eux, il y en avait une dizaine que je connaissais, que j’avais fait venir et avec lesquels j’avais envie de travailler. Il y avait aussi de nombreux spectateurs et on savait déjà qu’on allait nous suivre malgré le fait qu’on était en CFA 2. D’un point de vue personnel, j’ai aussi eu très tôt la confirmation qu’Arnaud Genty (entraîneur des gardiens) et Mickaël Diaferia (préparateur physique) allaient s’investir à fond avec moi», se souvient pourtant Olivier Saragaglia. Le timing s’annonce toutefois alors serré pour l’entraîneur du GF 38. Même si ce dernier s’attendait à être confronté à ce type de difficultés et ne voulait pas se précipiter : « Je m’étais donné deux mois pour essayer de construire un groupe, pour rattraper le temps perdu sur le plan athlétique et je m’étais dis qu’on commencerait notre championnat fin septembre, qu’on prendrait les points qu’on pourrait prendre d’ici-là. On pensait vraiment que le championnat ne débuterait pas avant pour nous ». L’histoire lui donnera tort. Sans que cela ne lui déplaise.

 
Samedi 20 août- 1ere journée de CFA 2 et première victoire à Corte (0-2)


Douze jours après la reprise de l’entraînement, c’est dans un contexte sportif encore flou que le Grenoble Foot 38 s’apprête à entamer le championnat de CFA 2. Entre les non-qualifications de certains joueurs, l’attente de la signature d’autres éléments et les blessures, le GF 38 se déplace à Corte avec seulement douze éléments dont… trois gardiens de buts ! Les gardiens remplaçants, Garry Perrin et Nathan Monti, évoluent dans le champ et contribuent à lancer la saison du club isérois de la meilleure des manières. Grâce à des buts d’Abdallah Zoubir et Fayçal Lebbihi, le GF 38 décroche une victoire inattendue en Corse au regard des conditions dans lesquelles il s’est déplacé. « Cette situation a fait rire beaucoup de monde, se remémore Saragaglia. On est un peu passés pour des rigolos en partant à douze dont trois gardiens. Mais on a démontré qu’il y avait quand même de la qualité, du tempérament et la volonté de bien faire. Et cela a été le lancement du championnat. Cette victoire nous a mis en confiance pour le reste ». 

 
Dimanche 28 août – 2e journée de CFA 2, premier match au stade des Alpes et victoire face à Fréjus Saint-Raphaël (2) (2-0)


Avec ses déboires estivaux, le GF 38 a perdu beaucoup. Mais pas ses fidèles supporters. Une semaine après la victoire héroïque à Corte (0-2), plus de 2000 spectateurs se rendent au stade des Alpes pour encourager le GF 38 « new-look ». Un enthousiasme populaire plaisant pour les joueurs grenoblois qui comprennent qu’ils pourront compter sur un véritable douzième homme à domicile. « On a vu l’engouement des spectateurs, raconte Saragaglia. Il y avait du monde, des couleurs, de l’ambiance au Stade des Alpes. On a aussi vu un super match de football, avec de la qualité technique, du mouvement, des bonnes intentions de jeu, des occasions… » Et une seconde victoire consécutive probante du GF 38 sur un score identique (0-2) avec des buts d’Aïssa Yahia-Bey et Fayçal Lebbihi. Même si Grenoble continue à se construire doucement. « On l’a oublié mais lors de ce match aussi, Garry (Perrin) est entré dans le champ, rappelle Saragaglia. En tout cas, la victoire à Corte m’avait rassuré sur la qualité de l’état d’esprit du groupe et le succès contre Fréjus Saint-Raphaël m’a rassuré sur ce que je pensais déjà : on avait constitué un groupe capable de bien jouer au ballon. » Lancé sur des bons rails et dans de bonnes dispositions, le GF 38 récoltera ainsi quatre victoires et deux nuls lors des six journées suivantes. Mais derrière, la réserve d’Evian Thonon-Gaillard tient la cadence…

 
Samedi 12 novembre – 9e journée de CFA 2, victoire sur le terrain d’Evian Thonon-Gaillard (2) (1-3)

Malgré son excellent début de saison, le GF 38 peine à prendre ses distances avec la réserve d’Evian Thonon-Gaillard, son dauphin à l’époque, après huit journées. C’est donc son premier véritable test de la saison qui attend le GF 38 sur la pelouse de Thonon-les-Bains. « A ce moment-là, c’était la seule équipe qui semblait capable de tenir notre rythme. On s’est rendu à Thonon-les-Bains pour jouer sur un terrain pas facile contre une équipe dans laquelle, il y avait cinq joueurs de Ligue 1 », se souvient Saragaglia. Mais grâce à des buts de Malek Chergui, Fayçal Lebbihi et Aïssa Yahia-Bey, Grenoble signe une victoire probante et référence en Haute-Savoie. « On décroche un beau succès devant de nombreux supporters qui avaient effectué le déplacement pour nous encourager, raconte Saragaglia. Là, on s’est dit qu’on était vraiment armé pour aller jusqu’au bout et que ça allait être difficile pour les autres équipes de venir nous chercher. »

 

Samedi 31 mars – 21e journée de CFA 2, lourde défaite à Furiani (3-0), la seconde de la saison et la seconde consécutive à l’extérieur


Invaincu durant 18 journées, le Grenoble Foot 38 trébuche pour la première fois de la saison sur le terrain de Toulon Le Las (0-1), le 17 mars dernier. Quinze jours plus tard, il chute lourdement en Corse, sur la pelouse de Furiani Aglia. « On enregistre notre deuxième défaite consécutive à l’extérieur, les deux premières en championnat, explique Saragaglia. On est difficulté parce qu’il manque des joueurs, blessés ou suspendus. Et durant cette période, on aurait pu penser qu’on allait douter et que Toulon Le Las, qui nous talonnait, allait revenir. Mais on n’a jamais douté, les joueurs se sont remobilisés et ils ont continué à bosser pour repartir de l’avant. » Et décrocher le Graal tant convoité quelques semaines plus tard.

 

 

Dimanche 6 mai – 26e journée de CFA, grâce à son match nul à Aubagne (0-0), le GF 38 officialise sa montée en CFA


Malgré de nombreux absents, le Grenoble Foot 38 décroche un match nul à Aubagne qui lui permet de décrocher officiellement son accession en CFA à quatre journées de la fin du championnat. « C’était l’un des matchs les moins accomplis de la saison, on n’a pas été très, très bons, sourit Saragaglia. Mais on fait le nul qui nous permet de monter. » Et de conclure de la plus belle des manières la première étape de la rédemption sportive du Grenoble Foot 38.

Prochain match
Domino’s Ligue 2 2018-2019

Racing Club de Lens

Racing Club de Lens

24/11/2018

image versus
14H45
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

lundi 12 novembre
Retours sur les loges et salons lors de GF38-ACA
Voir les photos