Grenoble y a mis les ingrédients mais les Mayennais ont pris un point

Grenoble concède un match nul (1-1) face au Stade Lavallois mais aurait mérité beaucoup mieux, surtout au vu de la première mi-temps. Alors que Sotoca avait ouvert le score, les Tangos reviendront en tout fin de première période. la deuxième mi-temps, où les défenses ont pris le pas sur les actions offensives,  ne permettra pas  de départager deux équipes qui se sont totalement livrées et ont été obligées d’élever  leur niveau de jeu !

Grenoble démarrait, une fois n’est pas coutume, en 352, Elogo étant cette fois-ci titulaire. Lui et ses coéquipiers débutaient la rencontre en se projetant vers l’avant mais très vite les visiteurs allaient mettre la pression sur les lignes grenobloises, avec notamment des joueurs de côté très rapides. Grenoble faisait le dos rond et la défense, avec un Mayembo de gala, gérait les actions de Laval. Petit à petit Grenoble ressort plus proprement, montre plus de pression sur le porteur de ballon et va inverser la tendance jusqu’à la quasi fin de la première période. La plupart des ballons seront grenoblois, les actions chaudes seront grenobloises ! Et lorsque le GF38 bénéficie de fautes, Benet montre sa belle patte gauche. Après plusieurs vagues d’attaque, la première brèche s’ouvre avec un travail d’Elogo qui dribble plusieurs joueurs dans la surface et obtient finalement un corner mais sans occasion de but. Sur un nouveau déboulé grenoblois, Benet sert Sotoca qui s’en va fusiller Hautbois, le portier mayennais, pour l’ouverture du score et son cinquième but en championnat National (21’, 1-0).  Les bleus, sûrs de leur fait, continuent leur pression et sont tout prêts d’aggraver le score sur le corner suivant, Hautbois se mettant en évidence en sauvant sur sa ligne une frappe à bout portant de Vandenabeele. Grenoble a élevé son niveau de jeu et la réponse mayennaise est de faire beaucoup de fautes qui coupent les actions iséroises. Ce sera ensuite Belvito dont la frappe tout en puissance, à bout portant trouvera encore Hautbois sur sa trajectoire, le portier lavallois avait bien fermé son angle. Grenoble tente de doubler la mise, Laval s’en tire bien à chaque fois. Et en toute fin de première mi-temps, Grenoble concède un corner qui sera tiré au premier poteau. Diabo coupe la trajectoire et trompe Maubleu (1-1,45’). Laval est revenu in extrémis dans le match.

Au retour des vestiaires, on repart sur le même scénario, Laval met de nouveau la pression sur les onze Grenoblois. Mais Grenoble se montre, notamment sur des contres, Harouna Abou Demba qui s’est défait de son vis-à-vis, frappe au but mais Hautbois se couche bien. Le même Hautbois sera trop court sur un énième coup franc grenoblois de Benet mais Vandenabeele ne peut en profiter. Au fur et à mesure que l’horloge avance, les fautes mayennaises se font de plus en plus fréquentes, mais ne sont, au goût des 4662 spectateurs, que trop rarement sanctionnées. Laval joue désormais la montre et les contres et sur l’un deux, il faut un Maubleu impeccable, qui se couche au-devant d’un attaquant mayennais, à la limite de sa surface. Laval a haussé son niveau de jeu et sa défense a cadenassé toutes les ouvertures ne laissant que peu d’actions offensives aux Grenoblois. Mais avec un duo Mayembo-Vandenabeele des grands soirs, les Tangos n’ont pas non plus pléthore de ballons dangereux.  Alors que Grenoble joue sur la vitesse de Chergui qui a fait son entrée, de nombreuses fautes lavalloises cassent le rythme. Et Perrot dont l’intervention musclée sur Abou Demba parti à grandes enjambées, est tout aussi stupide que dangereuse, se verra sanctionné par Mr Berthomieu. Ce dernier n’hésitera pas à sortir un carton rouge amplement mérité, ce qui contraindra les joueurs de Jean-Marc Nobilo à terminer la rencontre en infériorité numérique. Durant les dix dernières minutes, les joueurs Grenoblois qui ont repris l’ascendant sur la partie, vont presser haut et les corners s’enchaînent. Mais finalement, les Grenoblois ne pourront pas reprendre l’avantage au score et concédent le partage des points à domicile.

Deux points de perdus diront le coach, Olivier Guégan et Fernand Mayembo en conférence de presse. Au classement, Grenoble est en quatrième position, à trois points du leader Rodez qui a chuté pour la première fois de la saison au Red Star, désormais dauphin au classement. Prochaine rencontre vendredi prochain avec un déplacement à Béziers.

La feuille de match

A Grenoble ,Stade des Alpes (4662 sp),  Grenoble Foot 38 – Stade Lavallois 1-1 (mt 1-1)

Arbitre  Mr Berthomieu assisté de MM Wattellier et Zmyslony

Buts : Sotoca (21′) pour le GF38, Dabo (45′) pour le  Stade Lavallois

Avertissements : Abou-Demba (28′) et Deletraz (48′) au GF38, Bosetti (39′) pour  Stade Lavallois

Expulsion : Perrot (83′) pour Laval

GF38 : Maubleu – Bengriba, Vandenabeele, Mayembo – Elogo (Chergui 77′), Pinto-Borges (David 58′), Deletraz, Benet, Abou-Demba – Sotoca, Belvito (Maanane 72′)

Stade Lavallois MFC :

Hautbois – Zeoula, Ba, Solet, Perrot – Pandor (Pereira Lage 82′), Etinof, Dabo, Neyou – Bosetti (Mendes 86′), Mayela (Ebuya 71′)

 

CD - 1 décembre 2017.