Grenoble se qualifie pour les 16eme à Ajaccio : Veni vidi vici.

Publié le 06/01/2018 20:18
Mis à jour le 17/01/2018 16:52

La tâche semblait énorme pour les Grenoblois qui se déplaçaient en Corse pour affronter le Gaz’ sur sa pelouse de […]

La tâche semblait énorme pour les Grenoblois qui se déplaçaient en Corse pour affronter le Gaz’ sur sa pelouse de Mazzavia mais ils l’on fait et se qualifient pour les 16eme de finale.  Après une première mi-temps où chacune des équipes a eu des occasions mais où les deux gardiens se sont montrés à leur avantage. Changement de rythme en seconde période ! Ce sont les Corses qui ouvrent le score par Touré sur un penalty sévère   mais Grenoble prend le match en main, Elogo égalise dix minutes plus tard d’une magnifique frappe et c’est Benet qui reprend de volée des 25m pour offrir la victoire à Grenoble.

Sans Sotoca, Gherardi, Spano, Grenoble s’offre le scalp des Ajacciens qui évoluent est-il besoin de le rappeler en Ligue 2. Côté du Gaz’, beaucoup de titulaires manquaient également à l’appel, suspendus ou blessés. Les spectateurs présents à Mezzavia, l’antre corse, auront vu une première période avec quelques occasions de part et d’autre, chaque équipe se rendant coup pour coup. Ce sont au final les deux gardiens qui se mettent en évidence, Cassarra intervenant plusieurs fois devant Dady Ngoy ou Maanane alors que, Papa Demba Camara se couchera bien sur plusieurs frappes ,  nottamment d’Anziani de presque 30 mètres  et aura une sortie efficace devant Armand .  Mais cette première période ne permet pas aux deux camps de se départager et c’est sur un score nul et vierge que Karim Abed renvoie les 22 joueurs aux vestiaires.

Au retour changement de physionomie. Les deux équipes pénètrent sur la pelouse avec d’autres intentions et la rencontre redémarre à cent à l’heure … A une première tentative des rouges et noirs, Bengriba répond par une frappe énorme qui s’écrase sur le poteau…On retrouvera le même Bengriba quelques secondes plus tard, débordé, il commet une faute sur Araujo à l’entrée de la surface… Penalty que Touré transforme en prenant à contre-pied le portier grenoblois (52’). Pas de panique du côté de Grenoble qui prend possession du jeu et qui va commencer à faire plus que douter la défense ajaccienne. Et sur un centre d’Elogo, Dady Ngoye trouve le fond des filets mais but refusé légitimement pour hors-jeu (60’). On a passé l’heure de jeu que le coach Olivier Guegan fait rentrer Chergui en lieu et place de Dady NGoye et son premier ballon sera décisif, son débordement et son centre est dévié par Maanane et trouve finalement Elogo au point de penalty. Le Camerounais a tout le temps de placer une frappe pleine lucarne pour l’égalisation (65’). La réaction ajaccienne est trop timide et c’est Grenoble qui continue son travail de sappe. Touré et Armand manquent leurs occasions de reprendre l’avantage et c’est finalement Benet qui reprend une tête d’Abou Demba de volée et trompe Cassarra. Grenoble va subir ensuite la pression des locaux qui tentent de revenir dans le match mais la solidarité des Isérois va payer et ils se qualifient pour les 16emes de finale et enquillent un 13eme match sans défaite cette saison !

La feuille de match

Au stade Ange Casanova, Gazélec FC Ajaccio – Grenoble Foot 38 1-2 (mt 0-0)

Arbitre : Mr Karim Abed assisté de MM Coniglio,  Panont, et Telliez.

Buts : Touré (52′  sp.) pour le GFCA.  Elogo (65′) et Benet (81′) pour le GF38.

Avertissements : Vandenabeele (18′), Coulibaly (21’)  pour le GF38 .

GFCA : Cassara –Puel, Campanini, N’Guessan, Mombris (cap.) – A. Araujo (Uras, 88’), Anziani, M’Changama, Jobello  – Armand (Gomis, 75’), Touré

GF38 : Camara – Demba Ba, Mayembo, Vandenabeele, Bengriba – Benet, Pinto-Borges (cap.), Coulibaly (Deletraz, 78’) – Elogo, Maanane (Belvito, 86’), Dady Ngoy (Chergui, 62’).

 

 

Ceci peut vous intéresser

Attention ceci est une boutique de test.Aucune commende ne sera envoyée Rejeter