Ce Grenoble là pourrait renverser des  montagnes !

Mais quel match et quels guerriers !!! Menés depuis le premier quart d’heure, réduits à 10 en tout début de seconde mi-temps, les Grenoblois renversent la vapeur dans les dernières vingt minutes de la rencontre. Dans un stade Balmont bien rempli, avec la présence de 200 supporters grenoblois qui ont donné de la voix pour encourager leurs favoris,  Grenoble obtient une 6eme victoire cette saison et se replace sur le podium.

Grenoble se déplaçait à La Duchère après un weekend exempt et partait dans l’inconnu face à une équipe lyonnaise qui elle se devait, devant son public, de retrouver la victoire, après deux défaites consécutives. Qui du repos ou du manque de compétition allait prendre le dessus ? La réponse ? Les deux mon Julien Delétraz  !  Les joueurs grenoblois ont souffert mais, malgré l’infériorité numérique en seconde période, ont trouvé des ressources pour renverser La Duchère avec 4 magnifiques buts inscrits en 13 minutes !

Les premières minutes de la rencontre sont plutôt grenobloises avec une domination territoriale mais sans que les actions soit réellement dangereuses. Il faudra attendre la 11eme minute pour voir le premier corner, grenoblois. Petit à petit, les Duchérois  se montrent plus entreprenants et vont vite être payés en retour. A la 17eme minute, bien servi par Ayari, c’est Talhaoui qui ouvre le score d’une frappe lumineuse sur laquelle Maubleu ne peut rien (1-0). Et les Lyonnais  en veulent plus et mettent la pression sur la défense grenobloise qui voit passer des vagues offensives mais  qui résiste tant bien que mal. Les défenseurs isérois sont  souvent pris à défaut par la vitesse des attaquants adverses mais l’équipe fait le dos rond et tente de profiter du peu de ballons. Le premier changement de tactique opéré par le coach avec un passage en 352 remet les coéquipiers de Bengriba dans le sens de la marche en fin de première période. Deletraz obligera NDjalokonog à sortir la parade adéquate et Sotoca sera l’auteur d’une toute dernière frappe qui frôlera la lucarne.

Au retour des vestiaires, Deletraz cède sa place à Jessy Benet pour une option plus offensive ! Et Grenoble va tenter le tout pour le tout. Avec la possession du ballon pour les visiteurs, La Duchère commence à reculer. Mais les joueurs grenoblois commettent beaucoup de fautes, ce qui sera fatal à Coulibaly  qui écopera d’un deuxième carton jaune en moins de 10 minutes, synonyme de carton rouge et d’expulsion.  Deuxième changement opéré par le technicien grenoblois qui fait rentrer Elogo. Ses premières actions donnent le tournis à la défense. Puis ce sera au tour de  Chergui de faire de même. Et tout va changer ! Sur un contre, Belvito emmène ses deux défenseurs accrochés à lui et son tir, que ne peut arrêter le portier lyonnais, fait mouche pour l’égalisation (1-1,71’). A peine le temps de se remettre que Benet inscrit un second but qui permet aux Grenoblois de passer devant (1-2, 74’). Les Lyonnais tentent bien de reprendre l’avantage dans les débats mais, bien que supérieurs numériquement, se heurtent à 10 joueurs ultra motivés. Chergui et Elogo donnent le tournis à la défense lyonnaise qui souffre. Très à l’aise sur son côté gauche, le numéro 22 se met en position idéal de tir et place une frappe enroulée magistrale qui atterrira au fond des filets (1-3,81’) . Avec 3 buts, Grenoble continue encore à pousser et sur un énième contre, c’est Chergui qui fête son retour en National avec le quatrième but (1-4, 84’) A dix minutes de la fin de la rencontre la messe est dite et le second but Lyonnais, de Moizini au bout du temps additionnel, ne change rien (2-4, ). Menés et avec 10 joueurs, Grenoble a retourné La Duchère et l’emporte de fort belle manière et retrouve pour l’occasion le podium à quatre points du leader ruthénois.

Feuille de match

A Lyon, stade de Balmont (800 spectateurs environ), Grenoble bat Lyon Duchère 2-4 (mt : 1-0).

Arbitres : M. Moreira assisté de MM Yuksel et Daoudi

Buts : Talhaoui (17’) et Moizini (90’+4) pour Lyon-Duchère, Belvito (71’), Benet (74’), Elogo (81’) et Chergui (84’) pour  Grenoble

Avertissements : Coulibaly (47’ et 57’), Vandenabeele (56’) pour Grenoble

Expulsion : Coulibaly (57’) pour Grenoble

Lyon Duchère AS : Ndjalkonogmatha – Moizini, Sefil (Brahmia 77’), Charvet, Ranneaud – Ezikian, Ayari, Atik, Talhaoui – Mendes (N’Diaye 54’), Bekhechi

GF38 : Maubleu, Bengriba, Mayembo, Vandenabeele, Dieng (Chergui 69’), Pinto-Borges, Deletraz (Benet 46’), Coulibaly, Dady (Elogo 58’), Belvito, Sotoca

CD - 10 novembre 2017.