Grenoble fête son retour en National

Grenoble n’a pas loupé son retour en National et s’impose largement pour cette première rencontre face à un autre promu. Belvito, Delétraz et Maanane sont les trois premiers buteurs grenoblois

Pour l’occasion, le coach grenoblois avait revu son dispositif tactique en revenant au 433 avec Spano sur le côté droit, Bengriba à gauche, Vandenabeele et Mayembo en défense centrale. Et d’entrée Grenoble affichait sa motivation et confirmait très vite ses envies avec un premier contre mené à cent à l’heure et bien servi par Peuget dans la profondeur, Belvito ne laissait aucune chance au portier local et logeait le ballon au fond des filets pour l’ouverture du score et pour le premier but grenoblois de la saison en National. Grenoble continuait sur sa lancée et dominait des joueurs de l’entente qui n’y étaient pas. A la 10’, un coup franc de Deletraz voit Sotoca placer une tête que repousse tant bien que mal Salamone au duel avec Belvito. C’est Deletraz qui sera le plus prompt pour reprendre le cuir et son tir fait mouche ! 2 tirs, 2 buts…  Ceux qui avaient des doutes sur la puissance de l’attaque et surtout sur le manque de réalisme lors des matchs de préparation ont été vite rassurés.  Grenoble sera ensuite dominé par une équipe francilienne qui veut revenir au score mais gère défensivement et le milieu bloque les quelques actions bénines. Malheureusement, Spano, touché sur un contact aux ischios doit être remplacé (37’) obligeant le technicien grenoblois à revoir sa défense avec le plus que très polyvalent Dady qui passe de milieu offensif gauche à latéral droit et faisant entrer David sur le flanc de l’attaque. Sur les dernières minutes Grenoble ressort un peu mieux mais la mi-temps est sifflée sur ce score de 0-2.

Au retour des vestiaires, c’est l’Entente qui pousse mais cela reste trop fébrile er trop stérile pour gêner et inquiéter les coéquipiers de Belvito. Maubleu passe une soirée tranquille et ce second opus n’est pas des plus engagés côté jeu. Grenoble est très vite passé en mode gestion et laisse son adversaire buter sur une défense bien en place, se contentant de jouer en contre. Contres qui se font de plus nombreux à l’approche de la fin du match. On est entré dans les arrêts de jeu lorsque Coulibaly qui a remplacé Deletraz pénètre dans la surface et se fait faucher. Mr Kherradji désigne alors le point de penalty et Maanane ne laissera aucune chance et parachève cette première victoire.

Belle entrée en matière des protégés du président Rosnoblet. Il y avait beaucoup d’inconnus sur le jeu grenoblois mais ce que l’on a vu ce soir montre que le promu isérois maitrise déjà son sujet !

Feuille de match

A Saint-Gratien (Stade Michel Hidalgo) : Grenoble Foot 38 bat Entente Sannois-Saint-Gratien 0-3  (mt 0 -2).

Arbitre : M. Kherradji

Buts : Belvito (5′), Deletraz (10′), Maanane (90’+1 sp)

Avertissements : Bengriba (15′), Dady Ngoy (27′) pour Grenoble.

ESSG : Salamone, Firmin, Labor, Traore, Latouchent, Missilou (Sea, 63′), Dieye (c), Sylva, Tertereau (Ouedraogo, 75′), Gabe, Drame (Dia, 75′).

GF38 : Maubleu – Spano (David, 37′), Mayembo, Vandenabeele, Bengriba – Pinto Borges, Deletraz (c) (Coulibaly, 80′), Peuget – Sotoca, Belvito (Maanane, 71′), Dady Ngoy.

CD - 11 août 2017.