Grenoble est renversant !

Après avoir été cueilli à froid pour être mené rapidement, Grenoble est revenu au score puis a pris l’avantage à l’entame de la seconde mi-temps sans rien lâcher ensuite. Toujours invaincu en championnat en 2017 et co-leader, le GF38 reste sur une belle dynamique ! Retour sur le match .

Le début de rencontre est à l’avantage de Grenoble avec un première reprise de Sotoca directement sur Jacquet (1’). Dunkerque se projette rapidement et ce diable de Tuta, que parfois seul un bulldozer pourrait arrêter, se faufile le long de la ligne et centre pour Serin dont la frappe, hors de portée de Maubleu refroidit les 3300 spectateurs présents au Stade des Alpes (5’). Les coéquipiers de Belvito ne s’affolent pas et accentuent leur pression, tout en se méfiant des contres nordistes, très rapides. Sur un centre venu de la droite, Belvito, face aux buts mais trop court, ne peut placer sa tête (10’). Grenoble pousse. Le numéro 9 grenoblois, fauché dans la surface, bénéficiera d’un penalty, mais se faisant justice, voit sa sa frappe trouver le poteau de Jacquet (32’). La fin de la première mi-temps est émaillée de nombreuses fautes et Mr Aubin calme les 22 acteurs en sortant son carton jaune à 3 reprises. Grenoble n’a pas démérité dans la volonté lors de ces 45 premières minutes face à une équipe talentueuse et surtout réaliste. Mais le manque de réalisme du côté des joueurs grenoblois avec 3 occasions franches et un penalty non transformé ne leur a pas permis de revenir dans la partie, alors que les Maritimes n’ont eu qu’une seule occasion, un but.

Désireux de donner plus de mordant offensif, Olivier Guegan fait rentrer David (sortie de Pinto Borges) en ce début de seconde mi-temps. On sait que Grenoble apprécie ses entames au retour des vestiaires et une fois de plus, cela va s’avérer payant sur le premier corner. Le coup de pied de David trouve Vandenabeele qui, s’étant défait du marquage de Tuta, place une tête imparable pour Jacquet (50’). Grenoble est revenu au score mais a encore de l’appétit.  Bengriba, encore très à son aise ce samedi, déborde sur son aile et centre. Tchouatcha, hésitant, ne peut s’emparer du cuir et c’est Sotoca, à l’affut, qui lui chipe le ballon et place une tête, poteau rentrant (54’). En moins de 10 minutes Grenoble a renversé la situation ! Tirard, fait sa toute première apparition sous le maillot grenoblois à la place d’Abou Demba. Fautes et simulations hachent le déroulement des débats mais Grenoble reste concentré sur son avantage au score qu’il défend becs et ongles.

La fin de rencontre est trop décousue pour voir un changement au score, Les maritimes n’ayant eu aucune occasion et Grenoble gérant son match. Sotoca est exclus après un second carton jaune pour une faute loin d’être évidente (87’).  Sur un choc énorme entre Huysman et son portier (90’), le numéro 6 dunkerquois a perdu connaissance et sera évacué vers l’hôpital (où il restera en observation toute la nuit).

Grenoble, qui n’aura laissé qu’une occasion à son adversaire, aura fait preuve d’abnégation pour revenir au score puis rependre l’avantage. La volonté affichée par le groupe grenoblois aura permis d’aller chercher cette 3eme victoire, la première à domicile, pour rester coleader du championnat avec le Red Star.

 

Feuille de match

A Grenoble, Stade des Alpes (3302 sp), Grenoble Foot 38 – USL Dunkerque 2-1 (mt 0-1)

Buts : Vandenabeele (50′) et Sotoca (54′) pour Grenoble, Serin, (5′) pour Dunkerque

Avertissements : Mayembo (7e), Deletraz (45′), Dady (45′), Sotoca(65′,87′) pour Grenoble, Touré (31′), Fachan (41′) à Dunkerque

Expulsion : Sotoca (87′)

USLD : Jacquet – Tchouatcha (Grich 74′), Huysman, Toure, M.Fachan – D.Fachan, Banor (Allart 90′), Rocchi (c), Serin (Boudiba 52′) – Timite, Tuta

GF38 :  Maubleu – Bengriba, Vandenabeele, Mayembo, Abou-Demba (Tirard 67′) – Pinto-Borges (David 46′), Deletraz, Coulibaly – Dady, Belvito (Maanane 76′), Sotoca

CD - 3 septembre 2017.