Actualité

Publié le 22/10/2017 22:22

Grenoble bat Chasselay et se qualifie pour le 7eme tour !

On s’attendait à un match de coupe et pour le moins que l’on puisse dire, nous avons eu un vrai   …Continue Reading

On s’attendait à un match de coupe et pour le moins que l’on puisse dire, nous avons eu un vrai match de coupe avec parfois beaucoup (trop) d’engagement. Malgré un pénalty non transformé en première période, Grenoble, qui a totalement dominé la seconde, profitant de sa supériorité numérique, s’impose face à un adversaire qui, avec un grand Jaccard dans les cages, aura usé de beaucoup d’énergie pour retarder l’échéance. Mais l’essentiel est fait, les Grenoblois seront au septième tour !

Première période

Grenoble alignait une défense inédite, à 3, Dieng, Vandenabeele et Guegan. Devant eux, le capitaine, Pinto Borges, Abou Demba, et Dady Ngoy et en relais entre eux et l’attaque, Peuget et Benet, qui avaient en charge l’animation du jeu et d’alimenter Maanane et Sotoca ! Chasselay alignait un 5 4 1 pour bloquer les velléités grenobloises et utiliser la vitesse de Camara en contre.

Les cinq premières minutes voient les deux équipes s’observer et ne donnent rien. Si le premier tir, contré, est grenoblois, la première action est pour Camara qui, bien qu’ayant Vandenabeele aux trousses, arrive a déborder, le long de la ligne de touche puis de pénétrer dans la surface et centrer mais voit l’autre Camara, le Grenoblois, capter le ballon. Un faux rythme s’est installé dans ce match, même si Grenoble, patiente et tente de construire. Maanane, bien servi , se présente seul face à Jaccard qui sort bien. Mais suite à l’action, le numéro 9 s’écroule, victime probablement d’un claquage et doit être remplacé par Belvito. Ce dernier frise d’entrée la correctionnelle en commettant une grosse faute, non intentionnelle, qui marque un tournant.

La suite du match sera beaucoup plus virile et beaucoup de gestes auraient mérité des sanctions plus lourdes. Un coup franc, suite à un télescopage entre Abou Demba et Settaout, voit Jaccard faire un double arrêt mais Durousset va ensuite stopper le ballon de la main. Penalty indiscutable. Le fautif défendant son cas avec beaucoup trop de véhémence auprès des arbitres écopera d’un carton rouge. Mais encore une fois, c’est le portier de Chasselay qui se montrera et sortira le tir de Belvito de la pointe des pieds alors qu’il était parti du mauvais côté… Décidément, en ce début de saison, les tirs de pénalité sont plutôt gratinés pour les Dauphinois. Deuxième coup dur en toute fin de première mi-temps avec la sortie d’Harouna Abou Demba qui ressentait une douleur à la cuisse, la douleur devenant de plus en plus présente.

Deuxième période

Si la seconde mi temps verra toujours autant de fautes et de gestes sanctionnables, cette fois-ci, et probablement « motivés » par le coach à la mi temps, les Grenoblois prennent possession du ballon et ne lâcheront que très peu à leurs adversaires qui vont subir tout du long. Beaucoup de fautes entraînent beaucoup de coup francs pour Grenoble mais sans succès. Un mur, un pied, une tête, une passe mal appuyée.. Il y a toujours le petit hic qui coupe les actions. Malgré cela, les Grenoblois tentent toujours de construire et, restant calmes et patients, ne rentrent pas dans le jeu de leurs adversaires.

La domination est grenobloise. Vandenabeele de la tête puis Benet d’une belle frappe trouveront encore Jaccard, tout comme David qui, juste entré en jeu, place une frappe lourde et cadrée de 30 mètres, puis c’est au tour de Belvito mais l’ex-portier grenoblois veille et sera présent sur ces deux frappes. La délivrance arrive enfin avec un beau mouvement, sur la gauche du terrain, une-deux entre Sotoca et Belvito et l’ex Montpelliérain s’en va battre Jaccard d’une belle frappe croisée (73′). Deux minutes plus tard, Sotoca est proche du doublé mais le sauvetage de Badin empêche l’aggravation du score pour les locaux. Ceux-ci vont pousser et tenteront de revenir mais vont buter sur une équipe de Grenoble qui va gérer les dernières minutes de la rencontre. Toko, suite à un dernier coup-franc du MDA qui a entrainé un cafouillage dans la défense grenobloise, voit sa tête passer au dessus…

Dans un match viril avec de nombreux cartons, Grenoble aura souffert mais fort logiquement, au vu de la rencontre, se qualifie pour le septième tour de la Coupe de France qui verra l’entrée des Ligue 2.

Feuille de match

A Chasselay, Stade Ludovic Giuly,  Chasselay MDA Foot  – Grenoble Foot 38 0-1 (mt 0-0)

Arbitrage de Mr Roumy assisté de MM Lacombe et Regaieg
But : Sotoca (73′)
Avertissements : Poulignier (31′), Badin (37′), Antoinat (62′) pour Chasselay, Maanane (14ème), Belvito (24′), Dady N’Goy (37′) pour Grenoble.

Expulsion : Durousset (34′) à Chasselay

MDA Chasselay : Jaccard (c), Badin, Bloch, Settaout, Faure, Durousset, Antoinat, Farras, Camara, Paratte (Kadima 70′), Poulignier (Toko 70′)
GF38 : Camara, Dieng, Abou-Demba, Guegan, Vandenbeele, Pinto-Borges (c), Dady NGoy, Puget (David 65″), Maanane (Belvito 24′), Benet, Sotoca

 

Prochain match
Domino’s Ligue 2 2018-2019

Association Sportive Nancy Lorraine

ASNL

19/10/2018

image versus
20H00
Grenoble Foot 38

Grenoble Foot 38

mardi 16 octobre
Photos de la séance de lundi
Voir les photos