#GF38FCVB #CFA Continuer sur le même rythme !l

Publié le 10/03/2017 20:19
Mis à jour le 12/03/2017 09:14

Il n’y aura qu’un match au mois de Mars au stade des Alpes. Ce sera ce samedi avec la réception de […]

Il n’y aura qu’un match au mois de Mars au stade des Alpes. Ce sera ce samedi avec la réception de Villefranche, l’actuel quatrième au classement mais dans une phase de moindre performance en 2017.  Ce sera l’occasion pour les Grenoblois de continuer la chasse en gardant la pression sur le leader mais également de repousser un adversaire potentiel à 12 points.

Belle prestation à Reims

Le GF38 se déplaçait à Reims où il savait être attendu. Les réservistes du Stade de Reims avaient chuté à la dernière minute au match aller, après un match indécis. Il y avait donc de la revanche dans l’air sur le rectangle vert. C’était aussi pour des retrouvailles entre des anciens et ce club mythique, pour Olivier Guegan et Edwin Maanane.  Le premier y a été joueur, éducateur puis coach de l’équipe fanion, le second y a été formé a participé à la montée en CFA des Rémois la saison dernière. Mais  l’émotion a vite laissé la place à l’esprit de la gagne. Grenoble a dominé la rencontre une fois passé le premier quart d’heure de la rencontre mais aura du concédé un but, magnifique d’Atila Turan dont la patte gauche faisait déjà merveille en son club formateur, le GF38. Cela étant, nos joueurs ont ensuite étouffé les Rémois et ont dominé le deuxième acte, ne laissant que peu de ballons à leurs adversaires, un peu plus peut être après que le break, 3 buts, soit fait.  Ce qu’il faut retenir de ce match c’est la force actuelle de cette équipe, la volonté d’aller de l’avant, le réalisme, le collectif qui semble désormais rodé et très efficace.  C’est le jeu qu’il faudra désormais continuer de pratiquer et  bien sûr ce samedi face aux Caladois.

Villefranche est moins bien

Villefranche fut longtemps sur le podium mais en a été détrôné par Annecy depuis deux journées. S’il est vrai que les Hauts-Savoyards ont le vent en poupe, 7 victoires de suite, les Caladois sont les premiers fautifs de leur descente. A un moment de la saison ils avaient 4 points d’avance sur Grenoble et ils pointent désormais à 9 points…derrière. Villefranche a pourtant fait une première moitié de championnat des plus convaincantes, toujours sur le podium. Une première alerte en fin 2016 avec une défaite à domicile, contre il est vrai, le leader, puis les Caladois ont basculé sur 2017. Si le premier match s’était soldé par une victoire, la série de 3 défaites de rang qui a suivi  a fait mal, série qu’ils ont mis fin par un nul en Alsace la semaine dernière. Mais le bilan est lourd. -9 points, autant de buts   encaissés en 5 matchs que lors de la phase aller.

Grenoble pour la gagne

Lors du match aller, Grenoble avait connu sa première défaite de la saison, dans un match qui n’était pas un modèle, loin de là. Mais cette première avait laissé un goût plus qu’amer, Grenoble avait dominé une partie de la rencontre, sans pouvoir faire le break. On se souvient de cette rencontre comme d’une démonstration de tous les maux dont souffrait le GF38 d’alors, notamment ce manque de réalisme flagrant. Pour Grenoble, les choses ont changé mais il faudra le confirmer contre cet adversaire, car Villefranche reste quand même une grosse pointure du championnat.

Déjà il faudra gagner pour ne pas que nos adversaires d’un soir gardent l’avantage au classement particulier, on ne sait jamais. Il faudra gagner surtout parce-que c’est une nécessité, une obligation   que de rester dans la course !  C’est avec bien sûr une énorme motivation que les onze titulaires grenoblois pénètreront sur la pelouse du Stade des Alpes samedi soir.  Nos supporters qui assistent aux entraînements à la Poterne savent avec quel sérieux les joueurs grenoblois s’appliquent durant les séance. Il est coutume de dire que le travail paie toujours et encore une fois, c’est démontré par les derniers résultats. Depuis quelques rencontres, le coach Olivier Guegan a trouvé un onze quasi-type, n’y faisant que de petites modifications, notamment pour palier à l’absence de cadres. Mais titulaires comme remplaçants sont tous au même diapason, et ceux qui ont moins de temps de jeu se fondent dans le collectif !  A l’absence de Cianci et de Mayembo, c’est Dieng qui sera probablement aligné sur la droite de la défense. Et les onze titulaires devraient donc probablement être ceux qui ont été aligné la semaine dernière à Reims.

Ensemble !

Il ne reste que quatre matchs à domicile. Le GF38 va recevoir le 4eme, puis le 9eme, puis le 3eme et enfin le premier, du moins au classement à ce jour. Après cette rencontre, Grenoble se déplacera deux fois de suite et ne reviendra jouer au Stade des Alpes que dans presque un mois, le 8 avril. S’il peut compter sur ses nombreux supporters loin des Alpes, le groupe attend son public grenoblois en grand nombre derrière eux, samedi soir .
C’est tous ensemble qu’on va aller la chercher !

Ceci peut vous intéresser

Attention ceci est une boutique de test.Aucune commende ne sera envoyée Rejeter