#GF38DFCO #D2F Une défaite qui fait mal !

Le GF 38 féminin recevait le Dijon FCO, 3ème de cette poule B de D2F à égalité parfaite avec nos filles pour le compte de la 15ème journée de championnat, qui était en réalité la 14ème rencontre pour les deux équipes. Ce choc de la poule était très attendu et l’enjeu était simple : une place sur le podium à l’issue du match. Malheureusement ce sont les Dijonnaises qui ont saisi l’occasion en venant infliger une cinglante défaite 4-1 au club grenoblois. L’ouverture du score précoce de Winie Mapangou à la 12ème minute n’aura donc pas suffit.

Après la victoire 7-1 face à Nîmes la semaine dernière on espérait nos Grenobloises capables de venir à bout de Dijon, et la bonne entame des locales venait conforter cet espoir. Ce bon début de match est rapidement récompensé par un but, celui de Winie Mapangou sur un centre tir, 1-0. Mais suite à ça, les Grenobloises vont reculer et laisser la maîtrise du ballon et du jeu à des  Dijonnaises très habiles balle au pied. Et elles parviennent à égaliser dès la 20ème minute sur corner, 1-1. Trois minutes plus tard, une frappe de 30 mètres vient crucifier Erin Nayler, 1-2. À la 33ème, suite à un face à face repoussé par la gardienne grenobloise, l’attaquante dijonnaise vient crucifier le GF38 et conclure un quart d’heure maudit, 1-3. De l’ouverture du score jusqu’à la mi-temps, Grenoble n’a pas vu le jour et a été totalement absent dans le cadrage et le pressing laissant une marge de manœuvre trop importante aux visiteuses, et face à une équipe de ce niveau ça ne pardonne pas comme en atteste le score.

Les Iséroises ne parviendront pas à réagir en seconde période et c’est même Dijon qui ajoute un nouveau but à la 60ème, 1-4. Ce sera le score final d’un match compliqué et synonyme de très mauvaise opération d’un point de vue comptable.

En effet cette défaite place le club à 3 points du podium et de notre adversaire du jour, qui a démontré une certaine supériorité sur cette rencontre. Toulouse, 2ème, et Val d’Orge, 1er, ont également gagné ce qui place le GF38 à 11 points du leader invaincu, avec certes 1 match en retard mais il semble illusoire de parler de 1ère place et de montée dorénavant. Nicolas Bach, le technicien grenoblois estime que « Dijon mérite sa victoire et nous devons faire preuve de plus de justesse technique et d’agressivité pour espérer mieux ».

À appliquer dès la semaine prochaine à Vendenheim.

CD - 3 mars 2017.