#FCMGF38 Confiance mais méfiance pour le déplacement à Mulhouse

Le GF38 se déplace ce samedi à Mulhouse avec la ferme intention de continuer cette belle série victorieuse et de s’imposer en Alsace.  Mais face à une équipe aux abois qui vient de ramener 3 précieux points de Villefranche après une pénurie de victoires, aucune en  14 rencontres, les joueurs grenoblois doivent s’attendre à un match compliqué.

Samedi dernier, les coéquipiers de Maxime Spano ont démontré au public, très nombreux au Stade des Alpes que leur détermination actuelle est très forte. Jamais durant 95 minutes ils n’ont été réellement mis en danger, comme depuis plusieurs matchs désormais où leur domination est impressionnante.  Au retour des vestiaires, le petit quart d’heure avec une plus grande domination des Ligériens a été bien géré par des Grenoblois qui se sont alors appliqués à se projeter en contre très rapidement, histoire d’alerter leurs hôtes sur leurs capacités à renverser la situation.  Et quand le coach grenoblois a procédé aux changements, tous offensifs, la pression a de nouveau été mise sur la défense adverse. Et le dernier but, sur une magnifique frappe de Florian David sur coup-franc, est venu récompenser une excellente prestation grenobloise devant son public et a mis fin au peu de suspens qui restait encore.

Mais le foot est ainsi fait, il faudra dès ce samedi soir, remettre tout en jeu avec ce déplacement sur le terrain de Mulhouse, qui pointe à la dernière place du classement. Et face aux protégés de Noël Tosi, il ne faudra pas faire cas de l’écart abyssal au classement, 40 points séparant les deux équipes. Les Alsaciens, coachés dans un premier temps par Prioux ont petit à petit dégringolé au classement. Et depuis fin octobre, la chute s’est accéléré et le FC Mulhouse a connu un hiver calamiteux. L’ex coach Martégal a été remercié et remplacé par Tosi, ex coach de Chasselay mais aussi de Grenoble… Le club a changé de mains et est passé à l’heure américaine alors que pendant le même temps, il était sanctionné par la DNCG pour non-respect des engagements financiers, 4 points de moins. Tout cela est bien loin du sportif où chaque weekend, les joueurs tentaient de récolter des points, craquant souvent dans les dernières minutes. Dix défaites et quatre nuls plus tard, le FCM a peut-être retrouvé un second souffle salvateur en allant s’imposer à Villefranche, qui fut longtemps sur le podium avant de s’écrouler en sortie de l‘hiver. Il est clair que pour Gary Allen, le nouveau propriétaire, cela doit signifier le départ d’une nouvelle série, positive cette fois, pour aller chercher un maintien, soit sportivement, soit administrativement si d’autres clubs venaient à connaitre des déboires devant le juge financier du football Français. Mais cela pourrait, en cas de défaite, signifier la descente en CFA2 a 4 matchs de la fin de saison

Mais voilà, le début d’une nouvelle série pour les Alsaciens passerait par la fin de la belle série grenobloise, sept victoires de rang, 13 matchs sans défaites, 11 victoires et 2 nuls (concédés chacun dans les arrêts de jeu…). Et ça pour l’instant, ce n’est vraiment pas le sens de l’histoire. Car Grenoble longtemps derrière, parfois loin, a pris les commandes du championnat et n’entend pas les lâcher dans le money time.  La vraie force de cette équipe iséroise, au-delà du jeu de qualité et de l’engagement physique, c’est un mental d’acier.  On a connu un Grenoble qui doutait, notamment lors du match aller où les coéquipiers de Delétraz s’étaient imposés difficilement face aux Mulhousiens, 1-0, dans un match électrique. On a connu un Grenoble ayant du mal à trouver les filets, mais dorénavant, avec 22 buts en 2017, dont 11 de Maanane, Grenoble a toutes les cartes en main pour aller chercher le graal dans 5 matchs. Tout cela est lon derrière. Pour cette rencontre le coach Olivier Guegan avait l’embarras du choix car si certains sont justes,  Cianci, Lafon, seul Mayembo suivait un entraînement de reprise adapté. Le groupe qui fera le déplacement est quasi identique à celui qui l’a emporté la semaine dernière et bénéficie du retour de suspension de Steven Pinto Borges et c’est Ugo Guégan qui restera au pied des Alpes.  Aller chercher cette huitième victoire en terres alsaciennes serait un élément déterminant face aux Ponots, dauphins à désormais 4 points qui recevront Jura Sud. On fait confiance aux quatre ex grenoblois de cette équipe jurassienne pour aller poser des problèmes au stade Massot.
Et si d’aventure Grenoble prenait un peu plus d’avance…

On rappelle à nos supporters qui se déplaceront très nombreux en ce samedi, d’une d’être prudents sur les routes qui seront chargées en ce weekend de Pâques et de deux de bien suivre les consignes des autorités pour le rendez-vous et l’escorte jusqu’au stade de l’Ill.
Ensemble !

 

Communiqué : Mesures en vigueur pour le déplacement des supporters à Mulhouse

#FCMGF38 Le groupe grenobloispour le déplacement à Mulhouse

 

CD - 18 avril 2017.