La coupe de France s’arrête là …

Publié le 09/02/2018 12:11
Mis à jour le 28/02/2018 18:13

Un stade des alpes avec près de 13000 personnes, une ambiance à la hauteur de l’evènement, Grenoble retrouvait des parfums […]

Un stade des alpes avec près de 13000 personnes, une ambiance à la hauteur de l’evènement, Grenoble retrouvait des parfums de Ligue 1 ce jeudi soir. Mais le scénario a été  cruel  pour nos Bleus et face à des  Strasbourgeois  favoris et réalistes, le groupe grenoblois quitte la coupe de France, non sans avoir démérité, bien au contraire. 

Un gardien grenoblois qui n’aura eu que très peu à faire,  au contraire de son homologue alsacien, mais le résultat final est là, le GF38 est éliminé de la Coupe de France. 

Alors que le stade finissait de se remplir, le kop rendait un bel hommage à Hervé Milazzo, notre ancien joueur  et celui que l’on a connu dur au mal était très ému par l’attention des supporters. L’ambiance allait crescendo quand le match démarrait et par deux fois, dans les trois premières minutes, les Grenoblois étaient à deux doigts d’ouvrir la marque mais trop courts. Les 20 premières minutes sont totalement à l’avantage des hommes d’Olivier Guegan qui cependant ne parviennent pas à transformer leur avantage sur le terrain en avantage au score. Ce qui va permettre  aux Alsaciens de laisser passer l’orage sans encombre et de revenir dans le match, plus présents sur le flanc de l’attaque. Sur ce qui s’avérera être leur seule  occasion de la première période, ils ouvraient le score par Bahoken oublié par la défense  (32’).  Grenoble tentait bien de revenir et continuait de pousser mais le score ne bougeait plus jusqu’à la mi-temps.

La seconde période démarre en trombe pour Grenoble. Les 12699 spectateurs vont se lever quand Sotoca, après un bon travail de Boussaha  pousse au fond des filets mais le but est refusé pour hors-jeu.  On assiste à une très belle  rencontre et la prestation grenobloise est  au niveau de celle des protégés de Thierry Laurey malgré les deux niveaux d’écart. Petit à petit les contacts se font un peu plus rudes et de chaque côté les défenses vont  s’employer  pour  contrecarrer les velléités offensives.   Sur un choc entre Abou Demba et Beka, les bleus  obtiennent un bon coup franc que tire Benet. Mais le contre strasbourgeois est fulgurant et Terrier s’en va battre Maubleu pour le 0-2 (78’). Terrible coup dur pour Grenoble qui tente de se remettre dans le bon sens mais Strasbourg gère désormais et les quelques tentatives grenobloises n’y feront rien.  Pis, dans le temps additionnel, Goncalves ajoute un troisième but, son coup franc à la limite de la surface grenobloise est détourné par le mur et prend Maubleu à contrepied (94’).

Grenoble sort de la Coupe de France  après un match très intéressant dans le contenu  face à une équipe de l’élite. Seul regret que l’on peut avoir, le score n’est  pas à l’image de la rencontre et de l’envie grenobloise.  Favori légitime, le Racing  s’est montré réaliste, parfois un peu chanceux mais c’est ainsi et  Grenoble va désormais  se consacrer uniquement au championnat dans lequel il a de grandes ambitions. Après une  soirée où  le public a été  présent et a poussé derrière les bleus, on se dit que c’est de bon augure pour la suite du projet  grenoblois. Le public local est en manque de football de haut niveau et le GF38 mobilise toujours autant pour les grands matchs.

Un grand merci au groupe grenoblois de nous avoir fait vibrer dans cette compétition, un grand merci au public pour cette ambiance qui, il faut bien le dire, nous manque. Un grand merci à toutes les personnes, dirigeants, administratifs, bénévoles pour le bon déroulement de cette soirée.

Maintenant et plus que jamais “Ensemble gagnons les sommets’

Classement Domino's Ligue 2

Matchs

Domino's Ligue 2
journée 04
Vendredi 17  Août

Gazélec Ajaccio

2 - 0
MT 1  - 0

Grenoble Foot 38

Domino's Ligue 2
journée 05
Vendredi 24  Août

Grenoble Foot 38

20:00

La Berrichone Châteauroux

Ceci peut vous intéresser