Coupe de France :  A nous d’écrire notre histoire

Publié le 23/01/2018 17:36
Mis à jour le 26/02/2018 09:16

Ce mercredi, nos Grenoblois se rendront à Biesheim dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de France. […]

Ce mercredi, nos Grenoblois se rendront à Biesheim dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de France. Au-delà de l’aspect sentimental de retrouver un ancien Grenoblois qui a énormément compté dans les tribunes lors de ses quatre saisons sous notre  maillot, cette rencontre qui s’annonce incertaine mais qu’il faudra gagner face au petit poucet de la compétition, arrive à point nommé après la défaite à domicile pour repartir sur du positif.

C’était écrit. Hervé Milazzo, joueur qui fut adoré, même adulé par les tribunes grenobloises, un temps où Grenoble revenait dans le monde pro, devait revivre de nouvelles émotions avec Grenoble !  Mais cette fois-ci ce sera en tant que coach et surtout adversaire. C’est historique pour les Alsaciens et leur entraîneur que d’arriver à ce stade de la compétition et ils évolueront devant de nombreux spectateurs, tous acquis à leur cause autour de la main courante du stade Municipal de Biesheim. On devrait largement dépasser les 2000 (soit presque autant que la population de ce petit village des rives du Rhin) à l’est de Colmar.  Bien qu’actuellement à la peine dans leur championnat de National 3 (3 victoires pour 3 défaites et six matchs nuls), et au-delà de l’écart de statut et de niveau, les coéquipiers de Bruno Charoy, formé au GF38, restent un écueil sérieux sur la route de Grenoble.  Les clubs de Lyon Duchère, pensionnaire de National tout comme Fleury, leader de National 2 ont déjà fait les frais de la fougue alsacienne aux tours précédents. Certes, ce fut à chaque fois par le plus petit des scores mais ce fut suffisant pour écrire les premières lignes d’une belle histoire commune, comme seule cette compétition magique qu’est la Coupe de France sait écrire. Histoire que les joueurs biesheimois aimeraient voir se prolonger au-delà de mercredi soir.

Méfiance donc du côté de Grenoble. Le GF38 sort d’une rencontre décevante avec une nouvelle défaite à domicile, la seconde cette saison, pour un total de trois dans ce championnat. Oh ! Rien d’alarmant pour les protégés du Président Rosnoblet même si Rodez a de nouveau pris de nouveau un peu de marge, le championnat est loin d’être terminé et aucune place n’est encore acquise. La troisième division nationale fait une pause de deux semaines et laisse place à Dame Coupe. Arrivé à ce stade de la compétition, ce n’est que du bonus, que du bonheur pour les joueurs. Mais si vouloir se retrouver au Stade de France, semble totalement irréaliste, bien se comporter et aller le plus loin possible, ne peut que donner encore plus de piment à cette saison !  Il est dit qu’un des objectifs de la campagne grenobloise en Coupe de France est de ne pas chuter contre une équipe évoluant dans un championnat « inférieur », il n’y aura donc pas d’autres alternatives que de s’imposer en terres alsaciennes. Le seul regret, mais il sera probablement vite effacé dès le coup d’envoi, sera de jouer loin de l’Isère, un mercredi en fin de journée, empêchant le déplacement de nombreux supporters grenoblois qui auraient, comme à chaque fois, été partie prenante des festivités. Les 19 joueurs qui feront le déplacement auront bel et bien cet objectif que de s’imposer et de ramener leur ticket pour les 8emes, et si des supporters grenoblois seront présents sur place, beaucoup seront derrière leurs écrans pour supporter à distance les joueurs. Et si, au bout de 90 voire 120 minutes, de ticket il n’y en avait point, ce serait bien évidemment une déception, mais rien de dommageable ni de catastrophique, l’important est ailleurs et la fête aura été belle sur les rives du Rhin.

Si Biesheim s’impose, ce sera un exploit, si Grenoble s’impose se sera logique, telle sera probablement la règle des médias ! Peut-être ! Nous pensons autrement car la partie s’annonce difficile et rien n’est fait ! Mais Boussaha, El Jadeyaoui, Elogo et consorts sont des compétiteurs et peuvent et surtout veulent le faire. Alors on se dit que ce serait bien, jeudi prochain, 20h00, de tirer une nouvelle fois la petite boule bleue avec notre club, cette fois-ci en premier, que l’on ait, à Grenoble, nous aussi notre part du kiff le 6 ou le 7 février prochain et que l’on commence à écrire une belle histoire dans cette compétition, la notre !
Messieurs, on compte sur vous pour continuer l’aventure !

Classement Domino's Ligue 2

Infos PRO

Matchs

Domino's Ligue 2
journée 04
Vendredi 17  Août

Gazélec Ajaccio

2 - 0
MT 1  - 0

Grenoble Foot 38

Domino's Ligue 2
journée 05
Vendredi 24  Août

Grenoble Foot 38

20:00

La Berrichone Châteauroux

Ceci peut vous intéresser