Communiqué Officiel – Utilisation du Stade des Alpes : Doublons FCG – GF 38

COMMUNIQUÉ DU GF38

OBJET  : Utilisation du Stade des Alpes : Doublons FCG – GF 38.

Le FC Grenoble Rugby, qui devait affronter le Racing Club de Toulon le samedi 31 octobre, a demandé au Grenoble Foot 38 de décaler son match contre l’AJ Auxerre (prévu le même jour) au dimanche 1er novembre 2015. Nous avons accepté malgré les difficultés financières liées à ce dimanche férié.

Quelques jours plus tard, le FCG nous annonce qu’il jouera à la demande de Canal +, le dimanche 1er novembre à 16H30. Nous demandons à nouveau le changement auprès de l’AJ Auxerre et l’avancer au samedi 31 octobre à 15H00. Ce dernier accepte même si cela lui occasionne des frais supplémentaires avec une arrivée la veille.

Nous programmons donc, avec l’accord de la Fédération et de notre adversaire, le match à 15H00 pour laisser le plus de marge possible à la préparation du FCG.

Le refus par le FCG d’une rencontre prévue le samedi 31 octobre à 15H00

Nous ne remettons pas en cause, pour le moment, la priorité du FCG (obtenue sur le terrain) d’être décideur pour jouer le jour où sont fixés ses matches.

Néanmoins nous devons nous conformer au choix « cohérent »  de la collectivité qui est de dire : Un stade – Deux sports

En clair, si le FCG joue le samedi, nous devons être capables de jouer le dimanche (cf. GF38/OM du 04/01/2015) et si le GF 38 joue le samedi, le FCG, organisé comme un des 14 meilleurs clubs de son sport, doit être en mesure de jouer le dimanche.

En effet il n’y a pas de contraintes techniques suffisantes pour que cela ne soit pas possible.

  1. Pour le terrain : le gestionnaire du stade SOGESTAL nous l’a confirmé : ils savent organiser deux matchs en deux jours, 3 matchs en 3 jours, etc…
  2. Si le FCG a des soucis de réactivité, nous sommes prêts dans un premier temps à accepter l’idée qu’il n’y ait pas de « Cleanstadium » pour cette rencontre.

En effet 75% de l’organisation liée à leur match se passe dans des salons, des loges, la bodega, le chapiteau, que nous n’utilisons pas pour le moment. Aussi, le seul espace de jeux (terrain) ne peut pas poser problème.

Si nous devons nous conformer au choix de la collectivité, il est évident que cette situation va se renouveler et que le bon sens doit finir par l’emporter.

Les causes de blocage :

Le FCG monopolise la totalité des stades pouvant accueillir du public à Grenoble. Quand le FCG était en Pro D2 nous avons longtemps joué à Lesdiguières dans un stade « Municipal » où il était simple pour nous d’y trouver des repères. Aujourd’hui cette installation, siège et lieu d’entrainement du FCG est logoté FCG tous les mètres carrés. Il n’est plus possible pour une entité sportive autre de s’approprier ce lieu, qui n’a plus que le titre de « Municipal » le temps d’une rencontre. En effet, les supporters et partenaires ainsi que les joueurs ont besoin de retrouver le jour du match des repères communs leur permettant de passer, pour les uns un moment agréable, pour les autres de jouer à « domicile »

Dans la vie et le monde en difficulté qui nous entoure, nous sommes comme le FCG des privilégiés. Le FCG avait l’occasion de montrer, conscient de nos avantages, que nous saurions trouver une solution commune.

Il perd à cette occasion sa grandeur d’âme, sa compréhension, sa hauteur et sa position de leader intellectuel du sport sur le territoire

Le GF 38 est peut être rêveur, mais nous pensons que notre sport, construit sur l’éducation, doit être tourné vers les autres et doit permettre avec force et vigueur de recréer un esprit fraternel indispensable à notre société actuelle. Je crois qu’il est encore temps pour le FCG, grand club de rugby que nous apprécions tous, de reprendre ses esprits. Le FCG est en ce moment en haut de sa colline et il oublie que cette position lui confère un rôle d’humanité et d’humilité, qui doit pouvoir s’appuyer sur le fameux « Esprit rugby ».

Cet esprit revendiqué par ce sport ne se retrouve pas dans son application locale, les chefs d’entreprises locaux qui participent grandement à la réussite du FCG ainsi que les élus de notre territoire ne peuvent pas s’associer à un comportement antisportif, aujourd’hui clairement affiché par les représentants du FCG.

Une Métropole comme Grenoble de 450000 habitants n’est pas actuellement capable d’offrir à son club de football, la possibilité d’évoluer sur un stade de repli cohérent et dans un esprit de « Cleanstadium », cela va nous obliger à nous délocaliser hors du département. En effet le stade de Sassenage habituellement utilisé n’a pas un arrêté d’ouverture au public suffisant pour accueillir au minimum nos abonnés.

Cette situation oblige le GF 38 à disputer ses cinq prochains matchs de championnat à l’extérieur (Auxerre et Drancy délocalisés et Mulhouse, Lyon, Moulins) et nos huit prochains matchs (si nous sommes toujours qualifiés en Coupe de France).

Nous souhaitons nous excuser vivement auprès de nos supporters et partenaires que nous allons rencontrer rapidement pour trouver les meilleurs solutions possibles à cette situation. Nous leurs donnons d’ores et déjà rendez-vous le 12 décembre 2015 à 18H00 au Stade des Alpes pour la réception du FC Sochaux.

Néanmoins, cette situation sportive imposée ne nous éloignera pas de notre objectif d’accession. Nous voulons juste rappeler que cela conforte au contraire notre détermination à atteindre notre objectif.

 

Retrouvez le communiqué officiel au format PDF ici

bandeau ensemble gagnons les sommets

CD - 19 octobre 2015.

Aller plus loin

mer 14 Oct 2015
  • 09:36Communiqué Officiel

    Communiqué de Stéphane Rosnoblet, Président de la SASP Grenoble Foot 38: Les joueurs et l’encadrement du GF38 réalisent un début de saison remarquable, récompensés par l’actuelle première place du classement. Ils montrent ainsi tout leur attachement à l’objectif de remontée …Lire

    Lire