Celle là, elle fait du bien !

Publié le 11/02/2018 20:28
Mis à jour le 28/02/2018 18:21

Ce ne fut pas un match qui restera dans les annales sur l’intensité et le nombre d’actions, mais face à […]

Ce ne fut pas un match qui restera dans les annales sur l’intensité et le nombre d’actions, mais face à une équipe venue pour fermer le jeu et qui a plutôt bien réussi l’exercice, les Grenoblois l’emportent au bout des arrêts de jeu grâce à un pénalty d’Elogo, consécutif à une énorme faute sur Vandenabeele.

Moins de 72 heures après Strasbourg, nos Grenoblois revenaient sur la pelouse du Stade des Alpes dans le cadre de la 21eme journée de championnat. Et face à une équipe cristolienne venue pour ne pas perdre, ils se sont employés pendant 94 minutes pour tenter de prendre l’avantage sans y parvenir jusqu’à ce pénalty et cette victoire.  Une première mi-temps où Grenoble aura dominé largement les débats mais malgré quelques actions chaudes n’a pu prendre un quelconque avantage face à un onze francilien qui ne s’en laissait pas compter. Les tentatives grenobloises viendront quasi toutes des côtés mais, pas forcément aidé par une pelouse, très grasse, qui se délitait, les hommes d’Olivier Guegan ne peuvent concrétiser leur avantage sur le terrain en avantage numérique au tableau de marque.

En seconde mi-temps, on verra un peu plus souvent les jaunes à la manœuvre, ce qui donne une rencontre plus équilibrée, mais dont le niveau, il faut bien le dire n’atteint pas des sommets. Et pourtant bien que fatigués par les deux rencontres rapprochées, la troisième en 9 jours, les Grenoblois vont sans cesse relancer la machine et sans cesse buter sur un onze visiteur qui prend un peu plus confiance au fur et à mesure que l’horloge tourne. A un quart d’heure de la fin de la rencontre, ce sera Créteil qui mènera les débats donnant quelques sueurs aux 3951 spectateurs présents ce dimanche après-midi.  Mais Grenoble a faim de victoire, la dernière à domicile remonte à la mi-octobre, et va mettre le feu devant les buts de Kerboriou ; un arrêt sur la ligne, suite à une frappe de Abou Demba puis un magnifique arrêt de Kerboriou. Et c’est là que cela va se gâter pour les visiteurs qui n’arrivent pas à dégager leur camp. Vandenabeele est à la réception d’un ballon lorsqu’il se fait littéralement emporter par la fougue d’un défenseur..  Le penalty est indiscutable et pourtant plus que discuté par les jaunes. Echauffourées, altercations, roublardise du gardien … 3 minutes plus tard et après un carton rouge et un avertissement, le penalty est transformé par Elogo et tout le stade s’embrase !

En jouant très bien contre Strasbourg on a perdu, en jouant moyennement, mais en compensant avec de l’envie, contre Créteil, on l’a emporté, c’est toute l’incertitude de ce sport, mais ce soir on ne va pas s’en plaindre. Elle fût dure celle-là, elle relance la machine à domicile, mais surtout elle permet aux Grenoblois d’être ce soir, et avant le déplacement au Red Star premier, a égalité de points de Rodez et plus que jamais dans le bon tempo.  Maintenant repos jusqu’à mardi.

 

Ceci peut vous intéresser