Boulogne met fin à la série grenobloise

Fin de série pour les joueurs grenoblois qui se sont fait piéger dans leur enceinte du Stade des Alpes où ils s’inclinent pour la seconde fois de la saison. Avec un déficit de deux buts à la mi-temps, ils ont pourtant sonné la charge en seconde période, réduisant le score par le capitaine Pinto Borges mais les Boulonnais, bien en place, ont tenu leur avantage pour engranger  une quatrième victoire.

El Jadeyaoui faisait sa première apparition au Stade des Alpes dans un onze qui, une fois n’est pas coutume se présentait en 433. Les premiers échanges de la rencontre sont rythmés et Boulogne montre tout de suite qu’il a du répondant, obtenant dès les premières secondes un corner qui ne donnera rien. Dix premières minutes équilibrées où chaque équipe aura à son avantage de belles actions, sans toutefois parvenir à les transformer en occasions. Premier coup de tonnerre au Stade des Alpes avec l’ouverture du score pour les visiteurs. Sur un contre, une longue transversale arrive sur Koné qui remet sur Niakaté. Le Boulonnais se défait de Vandenabeele pour tromper Maubleu (12’).  Après ce premier but, Grenoble va mettre la pression sur la défense adverse pour tenter de revenir rapidement au score et obtient plusieurs coup-francs proches des buts Rouge et Noir mais sans succès pour Benet qui trouve le mur à chaque fois, ou encore El Jadeyaoui qui enroule bien mais de peu hors des bois gardés par Reulet. Alors que la demi-heure de jeu est passée, Grenoble semble prendre l’ascendant sur son adversaire mais le second coup de tonnerre s’abat sur le stade. À la suite d’un coup franc du centre du terrain, Niakaté, à la lutte avec Abou Demba s’écroule dans la surface. Faute et donc penalty que transforme Koné qui prend Maubleu à contre-pied.  Avec deux buts d’avance, les visiteurs reculent et attendent les Bleus qui n’arrivent pas à percer la muraille mais s’ouvrent aux contres. Sur l’un deux, c’est Vandenabeele qui d’un tacle rageur  dans la surface  va stopper in extremis Niakaté.

Au retour des vestiaires, Boussaha et Gherardi font leur entrée, en remplacement de Belvito et Coulibaly. Grenoble accule Boulogne dans son camp, Boussaha tente sa chance, Sotoca également mais leur frappe passe de peu à côté. Sur un contre, Niakaté se joue de la défense et c’est El Jadeyaoui qui, revenu à grandes enjambées, taclera le 12 boulonnais qui venait de pénétrer dans la surface grenobloise.  On retrouvera Boussaha qui bute sur Reulet, Sotoca qui place une grosse frappe, mais juste au-dessus de la transversale. Sur une action boulonnaise, Maubleu relance à la main sur Abou Demba qui traverse le terrain, pénètre dans la surface et sert Boussaha, qui marque. Mais le corps arbitral refuse le but, la dernière recrue grenobloise semblant être hors-jeu de quelques centimètres. Ça pousse encore du côté des bleus. Sur un corner tiré à deux, Gherardi centre au second poteau et c’est le capitaine Pinto Borges qui est le plus prompt et réduit le score (73’).  Les coéquipiers d’Elogo qui rentrera pour le dernier quart-d’heure vont tout donner pour récupérer au moins un point mais rien n’y fait, les Boulonnais verrouillent et Grenoble s’incline pour la troisième fois de la saison.

Très à son aise loi de ses bases, Grenoble a une nouvelle fois peiné à domicile et s’est fait piéger par une équipe du Pas de Calais qui, bien que relégable a montré que dans ce championnat National, rien n’est acquis, surtout pas la hiérarchie du classement. Alors que le prochain match de championnat aura lieu    dans deux semaines à Dunkerque, place mercredi à la Coupe de France et le déplacement à Biesheim.

La feuille de match

A Grenoble, Au Stade des Alpes, 4057 spectateurs,  Grenoble Foot 38 – US Boulogne CO, 1-2  (mt 0-2)

Arbitre : M.Aubin assistés de MM Grimm et Khaldi

Buts : Pinto-Borges (73′) pour Grenoble , Niakate (12′) et Kone (33′) pour Boulogne

Avertissements : Coulibaly (5′), Abou-Demba (33′) et Sotoca (76′) à Grenoble, Livolant (10′), Argelier (22′) Kabore (81′), Niakate (85′) et Heumel (89′) à  Boulogne

GF38 : Maubleu – Abou-Demba , Vandenabeele, Mayembo, Bengriba – Pinto-Borges, Coulibaly (Gherardi 46′), Benet – Sotoca , Belvito (Boussaha 46′), El Jadeyaoui (Elogo 78′)

USBCO : Reulet – Agounon , Heumel, Argelier, Dekoke – Livolant (Kabore 72′), Goujon, Alla, Duterte – Kone, Niakate (Thil 85′)

CD - 23 janvier 2018.