Après ce nouveau match nul, les bleus ont le blues

Publié le 08/12/2017 12:13
Mis à jour le 12/12/2017 17:59

La soirée débutait par un hommage musical à Johnny Halliday qui avait inauguré le Stade des Alpes côté concert. La […]

La soirée débutait par un hommage musical à Johnny Halliday qui avait inauguré le Stade des Alpes côté concert. La Playlist du soir lui était entièrement consacrée et les joueurs sont entrés sur la pelouse au son de « Allumer le feu ». Mais si la température ne s’est pas réchauffée au fur et à mesure que l’heure avançait, on retient de cette nuit que le partage des points était plus synonyme de défaite pour beaucoup car l’ambiance tenait plus du blues en fin de match avec de nouveau deux points qui partaient en fumée.

Une fois n’est pas coutume, les deux équipes débutait la rencontre en 352 ce qui donnait une densité de joueurs très élevée dans le milieu de terrain et la rencontre prenait un peu de temps pour démarrer. Un coup pour rien avec la première action dangereuse de la partie et le contre de Montiel qui trouvait Maubleu à la parade sur sa frappe. Mais très vite Grenoble va mettre la pression sur les blancs qui sont contraint de reculer mais si le ballon circule bien, nos bleus ne trouvent pas la faille. Avec deux cartons en trois minutes, Hilaire va contraindre ses coéquipiers à jouer à 10 pendant une heure. A partir de là, le 352 Isarien se transforme en 531 et c’est un mur solide qui attend les Grenoblois.  Que ce soit dans l’axe ou sur les côtés, les tauliers blancs ont fermé les espaces, et les actions grenobloises sont bloquées. Peu de frappes cadrées en cette première période, mais le coup franc de David, à l’approche du retour aux vestiaires aurait mérité beaucoup mieux et surtout quelques centimètres plus bas.

Au retour sur la pelouse, et ce sera le scénario de la seconde période, les Grenoblois vont buter sur un double mur protégeant Pontdeme, Chambly ayant positionné 4 joueurs devant sa défense de 5 autres joueurs… Les portes de ce pénitencier se sont refermées et Grenoble bute toujours sans trouver le petit truc qui va débloquer la partie. Les bleus tentent bien d’allumer le feu soutenu par les 3456 supporters et Olivier Guegan a fait rentrer des armes offensives (Gherardi, Dady Ngoy, Chergui). Cela contraint Chambly à encore plus reculer. En trois minutes, Grenoble aura deux occasions de tuer le match. Sur une remise de Maanane, Chergui est en position de frappe mais devant la cage grande ouverte, ne cadre pas. Incroyable… A la 84’, une faute sur Elogo qui pénétrait dans la surface vaut penalty. C’est Sotoca qui s’en charge mais sa frappe voit Pontdémé sortir une énorme parade. Noir c’est noir … Cinquième penalty grenoblois non transformé sur six tentatives cette saison… Statistique incroyable !

Pour Chambly l’opération partage des points est une très bonne opération. A l’inverse, même si Grenoble est assuré de rester 4eme au classement, avec, malgré tout, dix matchs sans défaite, ce n’était pas la même ambiance. Alors que le public gronde son mécontentement, les joueurs et le staff grenoblois rentraient au vestiaire avec le sentiment de la défaite. Ce sera d’ailleurs un lapsus révélateur du coach en conférence de presse, parlant du résultat « Celle-là il faut vite l’oublier ».

La feuille de match

Au Stade des Alpes, 3456 spectateurs, Grenoble Foot 38 – FC Chambly Oise  0-0

Arbitre : M. Lepaysant assisté de MM Auger et Benoit

 

Avertissements : Spano (91′ ) pour Grenoble, Seck (18′), Hilaire (25’et 28′), Soubervie (65′) pour Chambly

Exclusion : Hilaire (28′) à Chambly

Grenoble Foot 38 : Maubleu – Vandenabeele, Spano, Mayembo – Elogo, Pinto-Borges, Deletraz (Dady 78′), David (Gherardi 58′), Abou-Demba (Chergui 69′) – Sotoca, Maanane

FC Chambly Oise : Pontdeme – Padovani, Seck, Doucoure L – Loriot, Heloise, Hilaire, Soubervie, Doucoure J – Montiel (Gasser 71′), Henry

 

Classement National

Matchs

Préparation 2018-2019
Samedi 14  Juillet

Grenoble Foot 38

18:00

FBBP 01

Ceci peut vous intéresser