Annecy, sur un air de retrouvailles, mais avec des ambitions !

Pour ce septième tour de Coupe de France, les Grenoblois seront opposés au FC Annecy sur la pelouse de ce dernier, le Parc des Sports. Ce sera la 6eme confrontation en deux saisons, deux amicaux, deux matchs de championnat et donc deux matchs de Coupe, aucune défaite grenobloise sur les 5 premiers.  Si la Coupe de France n’est pas un objectif en soi, l’ambition grenobloise est double, aller le plus loin possible et ne pas se faire éliminer par une équipe de division inférieure. Il faudra donc vaincre les Hauts Savoyards si Deletraz et consorts veulent passer au 8eme tour, le dernier avant l’entrée des équipes de Ligue 1 début janvier.

Ce sont donc des retrouvailles entre deux clubs qui se connaissent bien désormais. Coach Eldeves est souvent spectateur au Stade des Alpes, Grenoble avait placé quelques espoirs sur un ou deux joueurs annéciens cet été, certains partenaires sont avec les deux clubs et bien sûr, on n’oubliera pas Nassim Akrour qui a rejoint les Annéciens il y a 2 saisons, Hugo Cianci et Adou Leygley les derniers transfuges, sans oublier Guillaume Odru ni l’Echirollois Mathieu Guillaud. En championnat de National 2, Annecy pointe à la quatrième place à sept points d’Andrézieux qui caracole en tête du groupe B. C’est d’ailleurs face aux Ligériens qu’Annecy a connu un gros coup d’arrêt, s’inclinant lourdement 5-1 il y a deux semaines. Lors de la rencontre face à Chasselay qu’ils recevaient à Annecy le weekend dernier, les coéquipiers d’Akrour se sont encore fait des frayeurs, ce dernier remettant les deux équipes à égalité en transformant un penalty à 3 minutes du coup de sifflet final. C’est donc une équipe en proie à quelques doutes qui recevra les voisins Grenoblois. Cette rencontre sera donc pour les locaux  l’occasion de faire le point sur leurs capacités actuelles et si l’issue leur est positive,  cela permettrait de repartir de l’avant et de refaire leur capital confiance.

Bien entendu sur les bords de l’Isère, on ne l’entend pas forcément de la même oreille. D’autant plus que les derniers résultats laisseraient présager des lendemains meilleurs dans cette compétition. Si le mois de septembre était catastrophique en termes de résultats, de blessés, de suspendus, depuis, Grenoble aligne les victoires, cinq de rang et a retrouvé des velléités offensives, 9 buts sur les trois dernières rencontres de championnat National. C’est donc avec de l’ambition que le coach Olivier Guegan se déplacera à Annecy. Bien entendu, le championnat reste la priorité mais jouer un match à ce niveau est tout bon pour préparer la venue de Laval le weekend suivant, tout comme la victoire de Chasselay fut une bonne préparation pour aller s’imposer à La Duchère. Longtemps privé de nombreux éléments, le technicien isérois voit revenir nombre de joueurs qui étaient sur le flanc depuis fort longtemps.  S’il sera privé d’Ibréhima Coulibaly qui a écopé d’un carton rouge la semaine dernière et de Fernand Mayembo en sélection, il peut compter sur le retour d’Harouna Abou Demba et d’Edwin Maanane qui avaient été blessés lors du 6eme tour de Coupe à Chasselay et qui sont aptes. Pour Raphaël Gherardi qui a déjà fait son retour en réserve, tout comme Maxime Spano Rahou, l’heure du retour dans le groupe n’est pas encore arrivée, le staff préférant les faire jouer avec la réserve d’Hakim Aïbeche qui reçoit Montélimar, également ce samedi.

On compte bien entendu, comme la semaine dernière sur le soutien sans faille de nos supporters qui sauront, on n’en doute pas, se faire entendre au Parc des Sports et amené l’énergie supplémentaire pour aller chercher le billet pour le tour suivant !

 

CD - 13 novembre 2017.