Une victoire a Créteil pour être seul leader

Pour ce troisième déplacement de la saison, et malgré les petits ennuis qu’il y a eu sur l’autoroute lors du déplacement, fort heureusement sans conséquence, les joueurs grenoblois, coleaders du championnat, vont essayer de continuer à bien voyager, deux déplacements, deux victoires et aucun but encaissé,  et de ramener un bon résultat de Créteil, .

Si Grenoble a bel et bien démarré son championnat, plutôt de fort belle manière, les Cristoliens ont eu eux un démarrage plutôt pénible avec deux défaites d’entrée à l’entame du championnat dont un 0-5 face à un autre promu Cholet. Alors qu’ils n’ont pas joué la semaine dernière, les joueurs du Val de Marne restent sur une belle victoire à domicile et une seconde d’affilée lancerait définitivement leur saison. Avec un groupe solide, habitué à ce niveau et s’appuyant sur le roc Sébastien Puygrenier en défense ou sur des attaquants talentueux comme Mour Paye ou Yohann Rivière, qui lui vient d’arriver aux Lusitanos, en provenance de Dijon (L1), et retenu dans le groupe, Créteil a les armes pour bien se comporter cette saison. Cette équipe doit enchaîner les bons résultats et il est vrai que face au coleader du championnat, bien que promu, la motivation du groupe cristolien devrait être bien présente. Cela ne fait peu de doute pour le coach Stéphane Le Mignan qui déclare sur le site de l’USCL « On va essayer de faire ce que 23 équipes n’ont pas réussi à faire avant nous »

Du côté grenoblois, bien que l’on sache que la série s’arrêtera un jour, déjà 23 rencontres sans défaite, on s’est déplacé pour rester leader et ramener un bon résultat. Si Fernand Mayembo a rejoint sa sélection avec la République du Congo dès lundi, Harouna Abou Demba ne fera de même que ce samedi et c’est du coup, une absence de moins à pallier pour le coach qui doit faire face à la suspension de Sotoca, aux absences pour cause de blessure de Maxime Spano, Raphaël Gherardi et Alexi Peuget. Du coup, le technicien grenoblois a fait appel aux jeunes Ugo Guegan et Nathanael Dieng pour combler les absences, notamment du côté gauche. Avec deux défenseurs centraux absents, c’est fort probablement Sélim Bengriba qui sera aligné aux côtés d’Éric Vandenabeele.

En deux matchs loin de leurs bases, les Grenoblois se sont révélés solides en défense, Brice Maubleu ayant ramené deux clean-sheets, et prolifiques en attaque avec quatre buts (contre trois marqués et deux encaissés à domicile). Mais quoiqu’il en soit, Grenoble tout en continuant d’apprendre, se retrouve déjà dans un rôle qui a été le sien depuis plusieurs saisons, celui de chassé, ce qui reste paradoxal pour un promu. Ce jeudi lors de l’ultime séance de la semaine qui s’est déroulée sous une pluie diluvienne, le staff a procédé aux derniers réglages pour un groupe qui aimerait bien être seul leader lors de la réception du Red Star ! Mais pour ce genre de match, peut-on dire que la tâche grenobloise sera simplifiée vu que ce sera aux locaux de proposer l’animation de la rencontre ? Cela devrait permettre à Grenoble de profiter des opportunités qui devraient forcément s’ouvrir… A moins que, soudés comme jamais, nos Grenoblois décident de prendre les choses en main, dès la première minute de jeu, en leader …

Réponse ce vendredi 22h…

 

 

 

CD - 1 septembre 2017.